Economie

L’AFRAA et l’ACI Afrique signent un accord pour soutenir l’industrie africaine du transport aérien

L'AFRAA et l'ACI Afrique signent un accord pour soutenir l'industrie africaine du transport aérien

L’Association des compagnies aériennes africaines (AFRAA) et le Conseil international des aéroports pour l’Afrique (ACI Afrique) ont signé un protocole d’accord (MoU) pour concrétiser leur coopération, dans le cadre du protocole d’accord, l’AFRAA et l’ACI Afrique soutiendront mutuellement le développement de l’industrie du transport aérien en Afrique par le biais d’actions de collaboration visant à traiter, entre autres, des voyages aériens sûrs, sécurisés, transparents, respectueux de l’environnement et abordables.

Le protocole d’accord a été signé par Abderahmane Berthé, secrétaire général de l’AFRAA et M. Ali Tounsi, secrétaire général d’ACI Afrique, dans le cadre du protocole d’accord, l’AFRAA et l’ACI Afrique aligneront leurs actions et travailleront conjointement sur les principaux domaines suivants:

Promotion et partage des meilleures pratiques pour favoriser un engagement constructif entre les exploitants d’aéroports et les transporteurs aériens.

Initiatives de renforcement de la sécurité en ligne avec les objectifs de sécurité d’Abuja.

Promotion et mise en œuvre de nouvelles technologies dans le transport aérien.

Partage de données et de renseignements. v. Des tarifs aériens abordables en Afrique utilisant une approche holistique pour la réduction du coût des voyages aériens.

Groupe de réflexion ciblé, dirigé par l’AFRAA et l’ACI Afrique et comprenant des experts en la matière dans les aéroports et les compagnies aériennes, pour échanger des points de vue, diriger des dialogues constructifs et aborder des questions de première importance et d’intérêt pour l’industrie du transport aérien en Afrique.

Événements conjoints (webinaires, formations, ateliers, etc.) sur la manière de rendre les voyages aériens plus abordables en Afrique. Le secrétaire général de l’AFRAA, M. Abdérahmane Berthé a déclaré: «Le coût élevé des opérations aériennes en Afrique a un impact négatif sur la viabilité des compagnies aériennes africaines et entrave la croissance durable de l’industrie du transport aérien sur le continent. L’une des composantes de ces coûts élevés est les taxes élevées liées à l’aviation dans la région.

  La Grande-Bretagne conclut un accord pour réinstaller les demandeurs d'asile au Rwanda

Grâce à des efforts concertés dans le cadre de ce protocole d’accord, l’AFRAA et ACI Afrique favoriseront des dialogues constructifs réguliers, Better Skies for Africa avec les membres respectifs de nos organisations sur les taxes aériennes, qui jetteront les bases d’actions conjointes et de plaidoyer.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top