Economie

Mise en œuvre de l’Accord de libre-échange africain dans 36 pays du continent

Mise en œuvre de l'Accord de libre-échange africain dans 36 pays du continent

L’ambassadeur Dr. Namira Najm, le conseiller juridique de l’Union africaine, a déclaré que la mise en œuvre de l’Accord de libre-échange africain est intervenue en un temps record dans 36 pays du continent africain, ceci est intervenu lors d’une présentation hypothétique de l’ambassadeur sur la plateforme Internet du programme «Zoom» à la conférence de l’Université Bocconi d’Italie à Milan intitulée «Une perspective africaine sur le droit international: négociations de la zone de libre-échange continentale africaine (première phase et la étapes suivantes) et leur mise en œuvre », en présence de participants du monde entier.

La présentation s’est concentrée sur le contexte historique de l’Accord de libre-échange continental africain, ses relations avec les régimes commerciaux existants sur le continent, les processus de négociation et leurs défis, et se conclut sur la situation actuelle et le contexte qui a conduit à son établissement, Najm a souligné comment les pays africains se sont organisés en blocs d’intégration régionale connus sous le nom de groupes économiques régionaux (CER) bien avant le début des négociations sur la ZLECAf, car les CER représentent un accord entre leurs membres pour coopérer sur des objectifs politiques et sociaux. à la paix et à la sécurité.

Elle a souligné l’étoile des objectifs de la zone de libre-échange continentale africaine, qui vise à rassembler les 55 États membres du continent africain dans une seule zone de libre-échange afin d’exploiter la capacité de production et l’industrie de tous les peuples africains pour promouvoir -Commerce africain et croissance sociale et économique.

L’ambassadeur a ajouté que l’AFCFTA vise à coordonner les différents systèmes commerciaux sur le continent et, à cette fin, s’inspire des leçons et des expériences des CER tout en s’appuyant sur leurs succès.

  Nestlé Waters Egypt lance la première bouteille d'eau du pays composée à 100 % de plastique recyclé

Le système de la ZLEC vise à résoudre les défis multiples et interdépendants auxquels sont confrontés les différents blocs commerciaux et à accélérer le processus d’intégration régionale et continentale. Il est important de souligner que la ZLECA représente une réalisation de premier plan dans le programme d’intégration économique continentale.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top