Economie

La Confédération agroalimentaire d’Afrique de l’Est lance une plateforme ciblant le secteur privé

La Confédération agroalimentaire d'Afrique de l'Est lance une plateforme ciblant le secteur privé

L’agriculture joue un rôle essentiel dans l’économie de l’Afrique de l’Est car elle représente plus de 30% du produit intérieur brut (PIB) de la région, le secteur emploie également plus de 80% de la main-d’œuvre de la région et représente environ 65% de toutes les recettes en devises. Le secteur agricole est-africain contribue également à plus de 50% des matières premières au secteur manufacturier régional.

C’est dans ce sens que la Confédération agroalimentaire d’Afrique de l’Est (ACEA) a récemment lancé la plateforme ACEA Acheteurs-Vendeurs. La plateforme a été lancée via Facebook pour connecter les acteurs du secteur privé de l’agro-industrie au sein de la région communautaire de l’Afrique de l’Est, l’événement de lancement virtuel a été organisé par le Dr Kevit Desai, Secrétaire principal du Département d’État de la Communauté de l’Afrique de l’Est au Ministère du développement communautaire et régional de l’Afrique de l’Est; L’hon. Dr Peter Mathuki, Secrétaire général de la Communauté de l’Afrique de l’Est et Dr Bimal Kantaria, Président du Réseau du secteur agricole (ASNET).

Le lancement de la plate-forme ACEA Acheteurs-Vendeurs s’est déroulé en partenariat avec KEPSA, la Chambre nationale de commerce et d’industrie du Kenya (KNCCI), le Conseil des affaires de l’Afrique de l’Est (EABC), le Conseil des céréales de l’Afrique de l’Est (EAGC), l’Association des fabricants du Kenya (KAM), Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), Réseau du secteur agricole, Centre mondial des légumes, Conseil agricole de Tanzanie (ACT), Association des exportateurs d’horticulture du Rwanda (HEAR), Association des exportateurs de produits frais du Kenya, Fondation du secteur privé de l’Ouganda (PSFU) ) et la plateforme de partenariat sur les objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies, lors du lancement, le Dr Kantaria a confirmé que la plateforme aborderait enfin l’augmentation des entreprises agricoles du secteur privé sans intervention du gouvernement. Il a affirmé que les représentants du gouvernement et les dirigeants du secteur agricole qui étaient également inclus dans la plate-forme ont veillé à ce que la communication soit améliorée dans le secteur agricole en Afrique de l’Est.

  La Banque centrale du Libéria déploie un chatbot pour élargir l'accès à la protection financière des consommateurs
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top