Economie

L’Ouganda obtient 200 millions de dollars pour accélérer la transformation numérique et l’inclusion

L'Ouganda obtient 200 millions de dollars pour accélérer la transformation numérique et l'inclusion

La Banque mondiale a approuvé un financement de 200 millions de dollars pour étendre l’accès à un Internet haut débit et abordable, améliorer l’efficacité de la prestation de services publics numériques et renforcer l’inclusion numérique en Ouganda.

Le nouveau projet d’accélération numérique de l’Ouganda-GovNet (UDAP-GovNet) soutiendra l’extension de 1 000 km de l’infrastructure nationale de fibre dorsale, 500 km supplémentaires de liaisons réseau en fibre optique entre les villes, des connexions haut débit mobiles pour 900 unités administratives et centres de services dans les zones mal desservies et 828 points d’accès Wi-Fi dans certains endroits pour faciliter l’accès aux services en ligne dans les communautés rurales et périurbaines, mal desservies et non desservies.

« La transformation de l’infrastructure numérique de l’Ouganda est une nécessité urgente pour la reprise post-COVID-19. » a déclaré Tony Thompson, directeur national de la Banque mondiale pour l’Ouganda. « Nous attendons avec impatience le moment où tous les citoyens pourront accéder à un Internet de haute qualité et à faible coût, à des services publics en ligne, à une économie numérique stimulant la croissance, l’innovation et la création d’emplois».

Avec un financement de 140 millions de dollars de l’Association internationale de développement (IDA) et une subvention de 60 millions de dollars, le projet soutiendra la mise en œuvre de l’initiative phare des gouvernements, GovNet, qui contribue aux objectifs de Digital Uganda Vision et du programme de transformation numérique dans le cadre de la Plan national de développement III.

Il aidera à développer des plateformes partagées pour les ministères, les départements et les agences afin de fournir efficacement des services publics numériques aux citoyens et aux entreprises dans tout le pays. Ces plateformes numériques créeront les bases d’une meilleure résilience et d’une reprise économique en renforçant l’efficacité des services électroniques gouvernementaux qui peuvent être fournis à distance, sans papier et sans numéraire, réduisant ainsi le besoin de se déplacer pour les services gouvernementaux.

  BancABC dévoile des cartes co-brandées pour stimuler les paiements numériques et le commerce électronique au Zimbabwe

La connectivité élargie renforcera également l’inclusion numérique des communautés d’accueil et des réfugiés en améliorant la disponibilité de l’infrastructure numérique et en s’attaquant aux facteurs liés à la demande tels que les compétences numériques, l’abordabilité de la connectivité Internet et l’accessibilité des services numériques.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top