Economie

Mobiliser et sécuriser les ressources intérieures de la Guinée

Mobiliser et sécuriser les ressources intérieures de la Guinée

Depuis trois ans, le gouvernement guinéen réforme le système fiscal du pays pour répondre aux objectifs récemment fixés dans les contrats de performance du secteur public et le pacte de doublement des recettes entre les autorités financières et le ministère du Budget.

La première phase de la nouvelle réforme de l’administration fiscale guinéenne a consisté à réorganiser la Direction nationale des impôts et à renforcer les capacités de gestion des contributions fiscales. Une commission composée de hauts fonctionnaires, d’acteurs du secteur privé guinéen, d’experts du FMI et de consultants de la sous-région a passé plus de deux ans à réviser complètement le Code actuel et à rédiger un nouveau Code général des impôts (CGI). Le document a ensuite été approuvé par les chambres consulaires et d’autres organisations d’employeurs.

En vigueur depuis janvier 2019, ce dispositif est renforcé par la mise en place d’un Numéro Permanent d’Identification Fiscale (NIFp). Ce NIFp est utilisé par toutes les structures d’échange d’informations (Douane, Chaîne de Dépenses, Marchés Publics…) et permet de gérer l’assiette fiscale. Ce code se distingue également par un paiement modernisé grâce à l’utilisation de virements RTGS (Real Time Gross Settlement). Cette réforme permet une meilleure sécurisation des recettes fiscales et une plus grande traçabilité du recouvrement des impôts. Le compte des receveurs spéciaux des impôts et des douanes à la BCRG est ainsi consulté en temps réel par le pool comptable. Désormais, le paiement des taxes, droits, redevances et redevances se fera par virement RTGS. Le système est en cours de développement pour offrir des avantages aux contribuables tels que la mise en place d’un portail pour les procédures fiscales à distance, qui est en ligne depuis septembre 2020, et offre aux entreprises la possibilité de compléter leur les obligations de déclaration à distance et de paiement à distance sur Internet. Plus de 1 000 entreprises se sont inscrites spontanément sur le portail et plus de 1 000 milliards de francs guinéens ont été collectés en ligne, des résultats très positifs pour les premiers mois de ce nouveau dispositif.

  La Guinée équatoriale ferme son ambassade à Londres en raison des sanctions imposées au fils du président
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top