Economie

Les banques africaines exploitent les technologies d’IBM pour faire progresser l’inclusion financière à travers le continent

Les banques africaines exploitent les technologies d'IBM pour faire progresser l'inclusion financière à travers le continent

IBM a annoncé que les principales institutions financières à travers l’Afrique ont sélectionné les capacités hybrides de cloud et d’IA d’IBM pour débloquer l’innovation numérique et poursuivre leur travail pour développer des solutions numériques, élargissant finalement l’accès aux services financiers sur le continent.

COVID-19 continue d’accélérer les changements déjà rapides qui se produisaient dans le secteur des services financiers en Afrique, accélérant l’adoption des technologies numériques pour stimuler l’inclusion financière. Avec plus de 475 millions d’Africains qui devraient être des utilisateurs d’Internet mobile d’ici 2025 GSMA – L’économie mobile Afrique subsaharienne 2020, le numérique et le mobile jouent un rôle essentiel pour faciliter la fourniture de services financiers numériques aux consommateurs qui effectuent des transactions sur leur téléphone mobile. Alors que les banques concentrent leurs efforts sur l’innovation ouverte, la sécurité et les services à haute valeur ajoutée, les solutions cloud hybrides sont devenues de plus en plus importantes pour offrir des expériences bancaires numériques transparentes et sécurisées.

« Les entreprises, en particulier celles des secteurs hautement réglementés comme les services financiers, sont confrontées à des défis uniques lorsqu’il s’agit d’équilibrer l’innovation et la conformité réglementaire », déclare Alan Peacock, directeur général d’IBM Cloud. « Depuis des décennies, IBM alimente la transformation du secteur des services financiers, en apportant l’expérience de confiance et le leadership d’IBM dans le domaine de la sécurité et de la confidentialité des données pour aider les banques à se moderniser, à transformer leurs opérations et à stimuler l’innovation.

Selon l’étude d’IBM sur l’avenir des entreprises COVID-19, plus de 59 % des organisations qui ont participé ont déclaré que la pandémie avait accéléré la transformation numérique, et plus de 75 % des dirigeants interrogés ont indiqué qu’ils s’attendaient à ce que le changement de comportement des clients se poursuive après COVID-19. Alors que les entreprises du secteur des services financiers accélèrent leur transformation, les solutions de cloud hybride et d’IA d’IBM soutiennent leur volonté d’accélérer la numérisation dans différentes parties du continent.

  Après l'inclusion de l'Afrique du Sud sur la "liste grise"...Ramaphosa jure de lutter contre l'argent sale
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top