Economie

La Somalie ouvre la voie à la première société sans numéraire

La Somalie ouvre la voie à la première société sans numéraire

Mogadiscio n’a installé son premier guichet automatique qu’en 2014, mais les progrès de l’économie numérique au sens large de la Somalie depuis lors ont été étonnants. À peine sept ans plus tard, le pays est sur le point de devenir la première société sans numéraire au monde, la Banque centrale de Somalie a introduit en août un système de paiement central qui relie les 13 prêteurs du pays et formalise les paiements numériques, facilitant ainsi les paiements pour les personnes à travers le pays.

Avec plus des deux tiers de tous les paiements en Somalie effectués via des plateformes d’argent mobile, le marché inexploité des nouvelles infrastructures, applications, systèmes de paiement et fintech est énorme, du moins pour ceux qui sont suffisamment avertis pour profiter de l’avantage du premier arrivé, à l’ère de Covid, l’argent liquide n’est plus roi, car les citoyens du monde entier adoptent rapidement les cartes, Internet et les applications pour les transactions financières. La Norvège est actuellement la société la plus sans numéraire au monde, avec seulement 4% des transactions actuellement effectuées hors ligne, selon Norges Bank, lors d’une récente conversation avec le gouverneur de la Banque centrale, Abdirahman Mohamed Abdullahi, il a déclaré :

« Les Somaliens sont mondialement connus pour leur sens des affaires. Ajoutez à cela la jeune population somalienne et l’adoption avancée de la technologie par le pays, l’équation équivaut à un pôle d’innovation, ce qui est exactement ce que Mogadiscio est en train de devenir.

Cette fenêtre d’opportunité se présente alors que le pays passe un cap sur deux décennies de guerre civile, au cours de la dernière décennie, la Somalie a travaillé avec les institutions financières internationales, la Banque mondiale, la Banque africaine de développement (BAD) et le FMI, pour mettre en œuvre des réformes économiques clés, le pays a adopté les cadres juridiques nécessaires pour créer un environnement propice aux entreprises et pour mieux faciliter les investissements étrangers et nationaux dans le pays.

  Une grande banque égyptienne choisit Temenos pour transformer la banque numérique en Égypte
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top