Economie

MTN Ouganda annonce son intention d’introduire 20% de ses actions sur l’Uganda Securities Exchange

MTN Ouganda annonce son intention d'introduire 20% de ses actions sur l'Uganda Securities Exchange

MTN Ouganda a le plaisir d’annoncer son intention de procéder à une offre publique initiale (IPO) et par la suite de s’inscrire à l’Uganda Securities Exchange (USE). Cela fait suite à l’approbation requise par l’Autorité des marchés des capitaux et l’Uganda Securities Exchange pour que MTN Group vende au public 20 % de sa participation dans MTN Ouganda. MTN Group détient 96% de MTN Ouganda.

La cotation est conforme à la priorité stratégique du Groupe de créer de la valeur partagée, en partie en garantissant une large participation dans ses filiales opérationnelles. Il est également conforme aux dispositions de la licence NTO de MTN Ouganda, qui exigent son inscription d’ici fin juin 2022, « L’annonce de l’intention de flotter est une étape majeure vers la réalisation de notre plan d’inscription à l’USE », a déclaré Charles Mbire, président du conseil d’administration de MTN Ouganda. « C’est une réaffirmation de notre engagement à long terme à élargir les opportunités d’investissement pour les Ougandais et nous sommes impatients de poursuivre notre engagement avec la CMA et USE pour faire avancer l’introduction en bourse et la cotation », la vice-présidente du groupe MTN pour l’Afrique australe et orientale, Yolanda Cuba, a qualifié l’inscription prévue d’étape importante : « Au cours des 23 dernières années, le peuple ougandais a adopté MTN comme le leur et nous a donné la légitimité pour opérer dans tout ce pays. Nous rendons la pareille en invitant les Ougandais à partager la propriété du succès que nous avons construit ensemble».

En 1998, licence en main, MTN Ouganda a commencé le déploiement de notre infrastructure et de nos services. Nous avons fourni un accès abordable à la population via un réseau voix et données étendu, en investissant 3 500 milliards d’UGX dans le développement d’infrastructures dans les 134 districts de l’Ouganda, à la fois ruraux et urbains. Pour faciliter l’accès universel, nous continuons de verser 2 % de nos revenus annuels bruts à la Commission ougandaise des communications.

  La France annonce la "neutralisation" d'un chef de file de "l'Etat islamique dans le Grand Sahara" au Niger
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top