Economie

Google va investir 50 millions de dollars d’actions dans des startups africaines

Google va investir 50 millions de dollars d'actions dans des startups africaines

La semaine dernière, le géant de la technologie Google a annoncé qu’il prévoyait d’investir jusqu’à 50 millions de dollars dans des startups africaines en phase de démarrage et de croissance via son Fonds d’investissement pour l’Afrique.

Google a fait cette annonce lors de son tout premier événement « Google pour l’Afrique » qui s’est tenu le 6 octobre. Lors de l’événement, le PDG de Google, Sundar Pichai, a annoncé que la société investira 1 milliard de dollars au cours des cinq prochaines années dans des initiatives technologiques en Afrique. L’investissement s’étendra sur les cinq prochaines années et couvrira une gamme d’initiatives, allant de l’amélioration de la connectivité aux investissements dans les startups.

« Nous avons fait d’énormes progrès ensemble au cours de la dernière décennie, mais il reste encore du travail à faire pour rendre Internet accessible, abordable et utile pour tous les Africains », a déclaré Pichai lors de l’événement virtuel.

Grâce à son Fonds d’investissement pour l’Afrique, Google contribue à réduire l’écart d’accessibilité au financement et fournira à chacune des startups sélectionnées jusqu’à 100 000 $ de financement sans capital, l’accès à ses employés, son réseau et ses technologies, y compris Google Ad Grants et les crédits Cloud, « Il y a un écart important en termes d’accès au financement. Certains groupes n’ont pas accès au financement autant que d’autres groupes. Nous l’avons vu avec les startups noires et fondées par des femmes. Et notre effort avec le Black Founders Fund est d’aider à combler cet écart dans une certaine mesure », a déclaré Nithin Gajria, directeur général de l’Afrique subsaharienne, Google.

  Pourquoi les relations commerciales entre le Nigeria et le Ghana sont-elles tendues ?

Google travaille avec le centre d’innovation technologique du Nigeria, Co-creation Hub (CcHUB), qui est également présent au Kenya et au Rwanda, pour distribuer le financement aux entreprises sélectionnées à travers l’Afrique, les startups sélectionnées provenant du Nigeria, du Kenya, d’Afrique du Sud, du Ghana, d’Éthiopie, du Cameroun, du Rwanda, de Zambie et de Côte d’Ivoire participeront au programme Afrique, qui débutera le 13 octobre.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top