Economie

Bloomberg met en garde contre une flambée de l’inflation en Afrique

Bloomberg met en garde contre une flambée de l'inflation en Afrique

Le continent brun connaît récemment des conditions économiques difficiles, ce qui a incité les économistes à relever leurs attentes d’inflation dans de nombreuses grandes économies d’Afrique, un sondage réalisé par l’agence de presse (Bloomberg) a montré que des pays comme le Ghana, le Nigeria, l’Afrique du Sud et le Kenya connaîtront une inflation plus élevée que prévu cette année. L’Angola est le seul pays dont les prévisions ont été revues à la baisse.

L’inflation est un problème rencontré par la plupart des pays du monde, et elle se produit lorsque le niveau général des prix augmente, où la monnaie a une valeur plus faible qu’auparavant, et par conséquent, l’inflation reflète une diminution du pouvoir d’achat et une perte de valeur réelle dans l’échange et l’unité de compte au sein de l’économie, le changement le plus notable dans les attentes en matière d’inflation moyenne au cours de cette année s’est produit au Ghana, où les attentes ont augmenté à 26,6 % contre 19,1 % lors du précédent sondage réalisé en mai, l’inflation s’est accélérée au Ghana en juillet pour atteindre 31,7 %, le rythme le plus rapide en 19 ans, tirée par les prix des transports et des denrées alimentaires.

Les anticipations d’une inflation plus élevée vont augmenter avec des devises plus faibles et la nécessité d’un resserrement monétaire continu sur le continent, l’inflation au Nigeria, la plus grande économie d’Afrique, a atteint un sommet de près de 17 ans en juillet, en raison de la hausse des coûts du pain, des céréales, du gaz et du transport, les économistes ont relevé leurs prévisions au cours des deux prochaines années dans l’enquête, avec un taux d’inflation du Nigeria à 18 % en 2022 et 14,6 % en 2023, contre 15,8 % et 13,6 % dans l’enquête précédente, la banque centrale du pays a relevé ses taux d’intérêt de 250 points de base depuis mai et les décideurs ont déclaré en juillet qu’ils introduiraient une politique monétaire plus stricte si l’inflation continuait de s’accélérer, les résultats de l’enquête mensuelle sud-africaine ont montré une légère augmentation des anticipations d’inflation, par rapport à la précédente.

  Uncap vise à combler le déficit de financement des entrepreneurs africains
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top