Economie

Afreximbank assiste à la cérémonie d’inauguration du projet Gasmeth dans le lac Kivu, au Rwanda

Afreximbank assiste à la cérémonie d'inauguration du projet Gasmeth dans le lac Kivu, au Rwanda

La Banque africaine d’import-export (Afreximbank) a été ravie d’assister à la cérémonie d’inauguration marquant une étape historique dans le projet de gaz naturel comprimé GasMeth. Le projet, développé par Gasmeth Energy Limited, a la capacité de transformer rapidement le paysage industriel et commercial du Rwanda et de la sous-région élargie de l’Afrique de l’Est, l’implication d’Afreximbank dans le projet remonte à 2020, lorsque la Banque a approuvé une facilité de préparation de projet en faveur de GasMeth Energy Limited. Cette facilité a été cruciale dans la réduction des risques du projet et sa progression rapide vers la bancabilité. En outre, Afreximbank a été nommé arrangeur principal mandaté du projet et dirigera la syndication du financement par emprunt estimé à plus de 300 millions de dollars américains.

Une fois achevé, le projet de gaz naturel comprimé GasMeth améliorera la compétitivité du Rwanda dans divers secteurs, renforcera la sécurité énergétique du pays et réduira son exposition aux risques externes et à la volatilité, tout en créant des milliers d’emplois de qualité, de plus, le projet constitue un élément clé de la promotion au Rwanda d’une transition énergétique juste, dans laquelle la qualité de l’air est améliorée et la déforestation – accélérée par l’utilisation du bois et du charbon de bois comme combustible de cuisson – est considérablement réduite. Fondamentalement, ce projet aidera le Rwanda et l’ensemble de la sous-région à capitaliser sur les opportunités découlant de la zone de libre-échange continentale africaine.

M. Kudakwashe Matereke, directeur régional des opérations d’Afreximbank pour l’Afrique de l’Est, a déclaré : « Nous sommes ravis d’avoir contribué au développement en cours de ce projet d’infrastructure pivot – qui promet des avantages non seulement au Rwanda mais à ses voisins souverains, stimulant comme il le fait, l’industrialisation de la région tout en contribuant à réduire les émissions de carbone du Rwanda. La Banque attend avec impatience de syndiquer le financement par emprunt alors que la société passe à la phase de mise en œuvre du projet».

  Un nouveau projet pour aider huit pays africains à activer la zone de libre-échange continentale
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top