Economie

La Banque centrale d’Égypte maintient ses taux directeurs inchangés, contrairement aux attentes

La Banque centrale d'Égypte maintient ses taux directeurs inchangés, contrairement aux attentes

La Banque centrale d’Égypte a annoncé – dans un communiqué hier jeudi – qu’elle maintenait les principaux taux d’intérêt inchangés, contrairement aux attentes des analystes, notant qu’elle estimait que l’inflation était maîtrisée à moyen terme. La Banque centrale d’Égypte a également relevé le pourcentage de réserves de liquidités que les banques sont tenues de maintenir à 18 % contre 14 %, « Cette décision contribuera à limiter la politique monétaire menée par la banque centrale », indique le communiqué.

Le Comité de politique monétaire a maintenu inchangé le taux des prêts au jour le jour à 12,25 % et le taux des dépôts au jour le jour à 11,25 %, quinze analystes interrogés par Reuters s’attendaient à ce que la banque relève ses taux d’intérêt de 100 points de base, le Comité de politique monétaire a déclaré – dans le communiqué – que malgré la hausse de l’inflation, celle-ci a diminué sur une base mensuelle par rapport aux mois de mars et avril derniers, et est principalement due à des problèmes d’approvisionnement, notamment en raison des prix mondiaux des matières premières, le communiqué indique que le taux annuel d’inflation urbaine générale est passé à 14,6% en août contre 13,6% en juillet dernier, tandis que l’inflation sous-jacente est passée à 16,7% contre 15,6% au cours de la même période.

Il a déclaré que les données préliminaires indiquent que le PIB réel a enregistré un taux de croissance de 3,2% au cours du deuxième trimestre de cette année, enregistrant un taux de croissance de 6,6% au cours du dernier exercice 2022/2021, contre 3,3% au cours de l’exercice précédent, la banque a ajouté que le Comité de politique monétaire estime que les taux d’intérêt de base actuels avec une augmentation du ratio de réserve de trésorerie des banques sont compatibles avec la réalisation de l’objectif de stabilité des prix à moyen terme, et a indiqué que le Comité continuera d’évaluer l’impact de ses décisions sur les anticipations d’inflation et les évolutions macroéconomiques à moyen terme.

  La Banque mondiale augmente le financement des programmes du COMESA
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top