Economie

TradeMark East Africa et CABI s’associent pour améliorer l’accès au marché des produits régionaux

TradeMark East Africa et CABI s'associent pour améliorer l'accès au marché des produits régionaux

L’organisation régionale de facilitation du commerce TradeMark East Africa a signé un nouveau protocole d’accord avec le Centre international pour l’agriculture et les biosciences (CABI) afin de cimenter la collaboration et de travailler ensemble pour que les organisations puissent promouvoir et améliorer l’accès au marché pour les produits régionaux, les deux organisations collaborent depuis 2017 pour mettre en œuvre divers projets de mesures sanitaires et phytosanitaires (SPS) à travers l’Afrique de l’Est, notamment en menant des études sur les lacunes SPS dans la région et des outils pour remédier à la situation.

À une époque où les problèmes SPS constituent d’importantes barrières non tarifaires bloquant les produits régionaux des marchés continentaux et mondiaux lucratifs, TMEA et CABI soutiendront désormais conjointement le renforcement des systèmes SPS nationaux, l’engagement avec les communautés économiques régionales et soutiendront la mise en œuvre de l’AfCFTA, en particulier le protocole sur le commerce Marchandises et Annexe 7 sur les mesures sanitaires et phytosanitaires, s’exprimant lors de la signature du protocole d’accord, le PDG de TMEA, Frank Matsaert, a souligné l’immense potentiel que recèle le secteur agricole de la région, si les risques en matière de sécurité alimentaire, de santé végétale et de santé animale sont traités. « Nous sommes impatients de travailler ensemble pour améliorer la sécurité des produits agricoles en provenance de ce continent au reste du monde pour améliorer l’accès au marché. Nous apporterons également notre expertise en matière d’exploitation des TIC pour moderniser la manière dont les normes et les licences et réglementations SPS sont entreprises pour plus d’efficacité».

  Connecting Africa de CNN souligne comment la fintech et la blockchain connectent le continent

Pour sa part, le directeur du développement général du CABI, le Dr Dennis Rangi, a noté que les deux organisations créeront de grandes synergies dans les travaux SPS, qui sont un catalyseur clé pour le commerce. « L’entrée en vigueur de la Zone de libre-échange continentale africaine (AfCFTA) crée une énorme opportunité pour le commerce des produits agricoles à travers le continent si les normes et les questions SPS sont bien traitées, et je pense qu’en travaillant ensemble, nous aiderons à exploiter cette opportunité ».

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top