Economie

Le projet de liaison des bourses africaines est mis en service sur le commerce transfrontalier

Le projet de liaison des bourses africaines est mis en service sur le commerce transfrontalier

Le projet de liaison des bourses africaines (AELP) a été lancé pour intégrer les marchés de capitaux africains en facilitant les échanges transfrontaliers et la libre circulation des investissements sur le continent grâce à la plateforme AELP Link. La mise en service a eu lieu lorsque la plate-forme a été officiellement mise en marche à 0000 UTC. La plate-forme d’interconnectivité permet la négociation de titres cotés en bourse sur 7 bourses de valeurs participantes.

L’AELP, un projet phare de l’Association africaine des bourses de valeurs (ASEA) et de la Banque africaine de développement (BAD) vise à faciliter les échanges transfrontaliers entre sept bourses participantes et certaines sociétés de courtage, l’harmonisation de l’infrastructure de négociation par le biais de Link devrait faciliter les processus de négociation existants et potentiellement réduire le coût des transactions sur les marchés de capitaux africains. Je félicite donc toutes les bourses participantes et les courtiers respectifs d’être à l’avant-garde de cette grande initiative d’intégration panafricaine », les sept bourses participant à la phase 1 de l’AELP sont : Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM), Bourse de Casablanca, The Egyptian Exchange (EGX), Johannesburg Stock Exchange (JSE), Nairobi Securities Exchange (NSE), Nigerian Exchange Limited ( NGX) et Bourse de Maurice (SEM).

En juillet 2021, ASEA a signé un contrat avec DirectFN Ltd pour la conception et la mise en œuvre du système de négociation AELP Link sur les sept marchés. The Link, qui est hébergé sur Oracle Cloud Infrastructure (OCI), a été conçu pour s’intégrer aux systèmes d’échange et de courtage, et est disponible en anglais, français et arabe. Il regroupe les données de marché en direct des bourses et permet aux courtiers d’accéder aux informations et de voir la profondeur du marché et la liquidité du marché étranger d’intérêt, les courtiers en valeurs mobilières et les courtiers en valeurs mobilières sont des intervenants essentiels dans le processus de liaison. Grâce à la coordination des bourses et de l’Association africaine des courtiers en valeurs mobilières et des courtiers en valeurs mobilières (ASSDA), chaque bourse connectera 5 courtiers en valeurs mobilières ou négociants en valeurs mobilières au lien AELP. Dans la première phase du projet, 33 agents de change se sont connectés dès le lancement.

  La startup fintech ougandaise Fin-e Innovations lève 300 000 $ pour combler le déficit de financement des PME énergétiques africaines

 

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top