Economie

Un sommet africain avec le G20 pour se concentrer sur la croissance rapide du continent

Un sommet africain avec le G20 pour se concentrer sur la croissance rapide du continent

Les dirigeants de plus d’une douzaine de pays africains se rendent en Allemagne pour assister à une conférence sur l’Afrique dirigée par le G20 et visant à stimuler les investissements privés dans ce continent à croissance rapide, des responsables du gouvernement allemand ont déclaré que, confirmant le regain d’intérêt pour l’Afrique, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen, le président français Emmanuel Macron et le Premier ministre néerlandais Mark Rutte figureront parmi les dirigeants qui participeront au sommet de Berlin, organisé par Le chancelier allemand Olaf Scholz.

Schulz, qui s’est rendu à plusieurs reprises en Afrique depuis son entrée en fonction fin 2021, tiendra dimanche des entretiens bilatéraux avec un certain nombre de dirigeants africains, avant d’accueillir lundi matin un sommet germano-africain sur les investissements à l’hôtel Marriott de Berlin, l’Europe et les États-Unis sont en concurrence avec la Russie et la Chine pour l’influence, les ressources minérales essentielles et les nouvelles opportunités économiques sur le deuxième continent le plus peuplé du monde, cela inclut le potentiel de production d’énergie renouvelable du continent le plus pauvre du monde, en particulier l’hydrogène vert, qui pourrait aider l’Europe à passer à une économie neutre en carbone. La stabilité et la prospérité du continent sont également considérées comme un élément essentiel pour réduire l’immigration clandestine, l’événement aura lieu officiellement lundi après-midi au siège de la Chancellerie allemande et sera précédé d’une conférence de presse avec les dirigeants de l’Union africaine, devenue en septembre membre permanent du G20.

Les responsables du gouvernement allemand affirment que l’Afrique peut jouer un rôle clé en aidant leur pays à mieux diversifier ses chaînes d’approvisionnement, à garantir une main-d’œuvre qualifiée, à réduire l’immigration clandestine et à réaliser une transition verte, le commerce allemand avec l’Afrique a atteint 60 milliards d’euros (65,4 milliards de dollars) l’année dernière, soit une petite fraction de son commerce avec l’Asie mais une augmentation de 21,7 % par rapport à 2021, les États membres africains de l’initiative lancée en 2017 sous la présidence allemande du G20 sont le Maroc, la Tunisie, l’Égypte, le Sénégal, la Guinée, la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Togo, le Bénin, le Burkina Faso, le Rwanda, la République démocratique du Congo et Éthiopie.

  La MIGA émet des garanties de 37,1 millions de dollars à AIIF3 pour une énergie solaire propre en Afrique centrale et de l'Est

 

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top