Economie

L’Éthiopie accueille la Conférence économique africaine 2023

L’Éthiopie accueille la Conférence économique africaine 2023

La Conférence économique africaine 2023 a été lancée dans la capitale, Addis-Abeba, sous le slogan « Les nécessités du développement industriel durable en Afrique », la conférence, organisée par la Banque africaine de développement, la Commission économique pour l’Afrique et le Programme des Nations Unies pour le développement, réunira le président éthiopien Sahle-Work Zewde, des décideurs politiques, des experts industriels, des représentants du secteur privé et d’autres parties prenantes concernées.

La conférence fournira une plate-forme aux jeunes universitaires et chercheurs pour présenter leurs recherches axées sur les solutions aux décideurs politiques. Elle se concentrera également sur les efforts visant à accroître l’industrialisation durable en Afrique et à répondre aux aspirations de l’Agenda 2063 du continent pour prouver le succès d’une industrialisation durable, y compris en Afrique, en ouvrant la conférence, le ministre éthiopien de l’Industrie, Melaku Elbel, a souligné la nécessité urgente pour l’Afrique de diversifier rapidement ses économies et d’ajouter de la valeur à tout ce qu’elle produit. Il a ajouté : « Nous visons à augmenter considérablement la contribution du PIB industriel de l’Afrique, un bond qui accélérera nos progrès vers la réalisation des objectifs de développement durable et des objectifs de l’Agenda 2063», le ministre a déclaré que l’Éthiopie incarne cette ambition avec une résilience et une croissance économiques remarquables, soutenues par la réforme économique intérieure et le plan de développement décennal. Il a expliqué que son pays vise à devenir un pays à revenu intermédiaire d’ici 2025, en se concentrant sur des secteurs clés tels que l’agriculture, l’industrie manufacturière, l’exploitation minière, le tourisme et les technologies de l’information et des communications, « Nous nous engageons à améliorer la productivité de notre secteur manufacturier », a déclaré Malako. Notre objectif est de relever des défis tels que les déficiences des chaînes d’approvisionnement en intrants, l’accès aux services financiers et le développement des infrastructures, depuis sa création en 2006, le mécanisme de la Conférence économique africaine a encouragé la recherche, le dialogue entre experts et politiques ainsi que le partage de connaissances sur un large éventail de questions et de défis auxquels l’Afrique est confrontée.

  Des manifestants soudanais bloquent le passage frontalier entre le Soudan et l'Éthiopie
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top