Economie

Swedfund et la BAD renforcent leur collaboration sur la croissance du secteur privé et l’action climatique

Swedfund et la BAD renforcent leur collaboration sur la croissance du secteur privé et l'action climatique

Une équipe du Groupe de la Banque africaine de développement, dirigée par le vice-président principal Bajabulile Swazi Tshabalala, a récemment rencontré une délégation de Swedfund – l’institution publique suédoise de financement du développement – dirigée par sa directrice générale, Maria Hakansson, la réunion s’appuie sur des discussions antérieures visant à renforcer la collaboration entre les deux institutions afin d’accélérer le développement du secteur privé et l’action climatique à travers l’Afrique.

Hakaanson a dirigé une mission auprès de la Banque en septembre 2023 pour explorer les synergies potentielles autour de l’amélioration de l’accès à l’énergie, de l’inclusion financière et des investissements dans les infrastructures résilientes, auparavant, en 2022, SwedFund et la Banque africaine de développement avaient convenu d’engager un financement dans des projets indépendants de lignes de transport d’électricité, en utilisant la préparation de projets et le soutien consultatif pour promouvoir des environnements propices aux partenariats public-privé dans toute l’Afrique subsaharienne, la délégation de Swedfund, en tournée de trois jours en Côte d’Ivoire, comprenait le vice-président du conseil d’administration, Torgny Holmgren, les administrateurs Catrina Ingelstam, Caroline AF Kleen, Anna Stellinger et Josefine Ekros Roth, ainsi que le directeur juridique de Swedfund, Jacob Hageman, et la directrice régionale Kitanha Touré, Hakansson a déclaré que la visite a permis à Swedfund d’en apprendre davantage sur le pays et sur la région ouest-africaine dans son ensemble. « C’est une façon pour nous de montrer que nous sommes vraiment sérieux dans notre volonté de réaliser davantage d’investissements et de travailler en Afrique. » Les investissements de Swedfund en Afrique de l’Ouest sont à la traîne par rapport à ceux d’autres régions et, pour étendre sa présence, la société a récemment ouvert un bureau à Abidjan.

  Flutterwave reçoit l'approbation réglementaire pour opérer en Égypte

Saluant la délégation, Tshabalala a déclaré que le Groupe de la Banque était en train de finaliser une nouvelle stratégie décennale qui restait axée sur les High 5 et l’intégration du genre et du climat. Elle a souligné l’importance d’attirer des capitaux privés. « Au niveau souverain, les investissements publics ne suffisent pas. Nous mettons l’accent sur les syndications et le cofinancement, en fournissant davantage de garanties et d’outils pour accroître la participation du secteur privé ».

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top