Economie

La Mauritanie et le Programme alimentaire mondial signent un mécanisme pour faire face aux chocs alimentaires

La Mauritanie et le Programme alimentaire mondial signent un mécanisme pour faire face aux chocs alimentaires

Selon le communiqué du Ministère de l’Economie et du Développement durable, la Mauritanie et le Programme Alimentaire Mondial ont signé un mécanisme de mise en œuvre du plan stratégique du pays de lutte contre les chocs alimentaires pour la période 2024-2028, d’une valeur de plus de 417 millions de dollars, le plan vise à atteindre la sécurité alimentaire et à améliorer la nutrition d’ici 2030, ainsi qu’à renforcer le partenariat pour soutenir la réponse humanitaire et de développement en Mauritanie, où plus de la moitié du montant a été mobilisé jusqu’à présent.

Le programme des Nations Unies soutiendra les efforts mauritaniens par la réponse aux crises et le renforcement de la résilience aux chocs, en plus de renforcer les capacités institutionnelles et de fournir une assistance technique au gouvernement et aux partenaires humanitaires pour bénéficier des investissements du gouvernement dans la sécurité alimentaire, dans ce contexte, le ministre de l’Économie et du Développement durable, Abdus Salam Mohamed Saleh, qui a signé l’accord avec le représentant résident du Programme alimentaire mondial, Kindai Samba, a déclaré que ce plan est entré en vigueur en mars 2024, notant qu’il est conforme au plan du Cadre de coopération des Nations Unies pour le Développement Durable 2024-2027.

Le ministre a ajouté que l’évaluation des besoins d’assistance nécessaires à la mise en œuvre du plan de réponse mauritanien pour 2024 a été présentée aux partenaires du pays en début d’année afin de dégager des ressources pour combler le déficit de financement, ce qui a conduit au renforcement du marché avec des produits alimentaires de base grâce aux interventions continues de l’Etat et à l’appui des partenaires, pour sa part, la représentante du programme mondial a confirmé la volonté de l’organisation de travailler avec la Mauritanie pour atteindre les objectifs du plan 2030 et les Objectifs de Développement durable.

  Le Fonds OPEP engage 21 millions de dollars pour améliorer l'approvisionnement en eau au Rwanda
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top