Economie

BAD: L’Afrique est la destination d’investissement la plus prometteuse au monde

BAD: L'Afrique est la destination d'investissement la plus prometteuse au monde

Le président du Groupe de la Banque africaine de développement, Dr Akinwumi Adesina, a déclaré que la richesse humaine, les terres, les ressources minérales et le commerce transfrontalier de l’Afrique se combinent pour faire du continent la destination d’investissement la plus prometteuse au monde, maintenant et à l’avenir, dans son discours prononcé lors de la célébration du cinquantième anniversaire de la création de la Banque arabe pour le développement économique en Afrique (Badia) dans la capitale saoudienne Riyad, Adesina a souligné cinq facteurs qui font de l’Afrique le fer de lance des investissements dans le monde.

Il a expliqué qu’il s’agissait du nombre de population et de jeunes, du potentiel des énergies renouvelables sur le continent, de l’abondance des terres arables et de la Zone de libre-échange continentale africaine, qui, a-t-il souligné, est “la plus grande zone de libre-échange au monde en termes de nombre de pays”, Adesina a également attiré l’attention sur la résilience des économies africaines, “malgré les défis posés par le changement climatique, les tensions géopolitiques, l’inflation mondiale et l’augmentation de la dette, entre autres”, “Il est important que, malgré les vents contraires, plus de la moitié des pays africains, à savoir 31 pays, aient atteint des taux de croissance du PIB réel plus élevés en 2023 qu’en 2022″, a déclaré le chef du Groupe de la Banque africaine de développement . Ce qui est remarquable, c’est que 10 pays africains sont classés parmi les économies à la croissance la plus rapide au monde”, a-t-il déclaré.

Adesina a félicité la Banque arabe pour le développement économique en Afrique et son leadership pour son engagement en faveur du développement africain. Il a expliqué que cela se reflétait dans la forte coopération avec la Banque africaine de développement, les deux institutions ayant mobilisé 835 millions de dollars américains (235 millions de dollars de la Banque et 600 millions de dollars du Groupe de la Banque africaine de développement) pour des projets dans neuf pays africains, à savoir la Gambie, le Sénégal, Madagascar, l’Éthiopie, le Rwanda, le Nigeria, le Niger, le Burkina Faso et le Togo, y compris d’importants investissements dans l’agriculture, les infrastructures et les énergies renouvelables.

  Le Rwanda lance un programme régional pour renforcer le secteur horticole
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top