Economie

[Sénégal] Financement de la BEI pour améliorer l’approvisionnement en eau et la gestion des déchets

[Sénégal] Financement de la BEI pour améliorer l'approvisionnement en eau et la gestion des déchets

La Banque européenne d’investissement (BEI) apportera un soutien financier de 138,39 millions de dollars (114,5 millions d’euros) pour améliorer l’approvisionnement en eau potable et promouvoir l’intégration de la gestion des déchets solides au Sénégal.

Ce soutien renforcera la résilience du pays face à la pandémie actuelle du COVID-19 et à d’autres futures pandémies, le changement climatique exacerbant l’urgence de la situation. En se concentrant sur les villes secondaires, la Banque soutient les efforts du Sénégal pour parvenir à un développement équilibré à travers le pays, en réduisant les disparités géographiques pour assurer une plus grande équité régionale. Les villes durables sont une nécessité absolue compte tenu de l’urbanisation rapide du pays et de la forte pression démographique.

Amadou Hott, ministre sénégalais de l’Économie, de la Planification et de la Coopération: «Le partenariat de longue date entre le Sénégal et la BEI, qui s’étend sur plus de 55 ans, a garanti des investissements à long terme qui contribuent à améliorer des vies et à accroître les opportunités économiques dans tout notre pays . Nous savons que nous pouvons compter sur le soutien de la BEI pour mettre en œuvre les priorités du gouvernement pour la deuxième phase du plan Sénégal émergent. En particulier, nous tenons à remercier la BEI pour les mesures opérationnelles d’urgence qu’elle a prises en réponse à la crise du COVID-19. Le financement supplémentaire de la Banque a permis au gouvernement de libérer la capacité de financement dont il a besoin dans cette pandémie».

Le président de la BEI, Werner Hoyer, a déclaré que la Banque avait répondu à la crise mondiale avec quatre opérations COVID-19 en 2020 totalisant près de 210 millions d’euros et couvrant tous les aspects de la résilience au Sénégal (santé, économie, social et environnement), y compris les deux opérations sur l’eau et les déchets.

  Égypte… Le secteur privé continue de se contracter et la crise économique s'aggrave
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top