Economie

Les échanges commerciaux entre pays africains sont encore peu nombreux

Les échanges commerciaux entre pays africains sont encore peu nombreux

Les échanges commerciaux intra-régionaux en Afrique sont encore faibles par rapport aux autres continents, bien qu’ils aient enregistré une légère amélioration, selon un rapport publié par la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique sur l’évaluation de l’intégration régionale.

Le rapport, qui a été transmis à la réunion d’experts à Addis-Abeba en préparation de la 53e session de la Conférence des ministres africains des finances, de la planification et du développement économique, indiquait que «le commerce intra-africain a progressivement augmenté pour atteindre 16,1 pour cent du total des en 2018 (équivalent à 159,1 milliards de dollars).) Par rapport à 15,5% en 2017, ce qui est faible par rapport au commerce intra-régional dans d’autres régions telles que l’Asie (52%) et l’Europe (73%).

Le document indique que les groupes économiques régionaux en général continuent d’augmenter les échanges commerciaux avec le monde extérieur plus qu’entre eux, et l’Union européenne attire la plus grande part des exportations africaines, bien que cette courbe soit susceptible de changer avec la sortie de la Grande-Bretagne de l’Union  (Brexit).

Les exportations de l’Union du Maghreb arabe vers l’Union européenne représentaient en moyenne environ 63,4 pour cent, entre 2017 et 2019, suivies par la Communauté des États sahélo-sahariens (X-Y) avec 40,3 pour cent, la part de la Chine, qui est devenue le plus grand partenaire commercial potentiel de nombreux pays du continent, a augmenté. Les États membres de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) ont augmenté leur commerce intra-régional, pour atteindre 19 pour cent de leurs exportations totales.

Les auteurs du rapport montrent que les blocs régionaux ont obtenu des résultats mitigés en termes d’intégration commerciale, certains d’entre eux continuant à obtenir des résultats médiocres dans le domaine de l’intégration commerciale, avec un degré modéré ne dépassant pas 0,383, le document révèle que le bloc régional le plus performant en termes d’intégration commerciale est l’Union du Maghreb arabe avec un score de 0,481, tandis que la SADC reste le groupement le moins intégré avec un score de 0,340.

  Nations Unies : plus de 77 000 migrants africains sont arrivés au Yémen depuis le début de l'année
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top