Economie

The Rise Fund investit 200 millions de dollars dans l’activité d’argent mobile d’Airtel Africa

The Rise Fund investit 200 millions de dollars dans l'activité d'argent mobile d'Airtel Africa

Airtel Africa plc, un fournisseur de services de télécommunications et d’argent mobile, a annoncé la signature d’un accord en vertu duquel The Rise Fund, la plateforme mondiale d’investissement d’impact de la principale société d’investissement alternatif TPG, investira 200 millions de dollars dans Airtel Mobile Commerce BV.

AMC BV est actuellement la société holding de plusieurs opérations d’argent mobile d’Airtel Africa; et est désormais destiné à posséder et à exploiter les activités d’argent mobile dans l’ensemble des quatorze pays d’exploitation d’Airtel Africa.

L’opération évalue l’activité d’argent mobile d’Airtel Africa à 2,65 milliards de dollars, sans espèces ni dette. Le Rise Fund détiendra une participation minoritaire dans AMC BV à la fin de la transaction, Airtel Africa continuant de détenir la participation majoritaire restante. La Transaction est soumise aux conditions de clôture habituelles, y compris les dépôts et approbations réglementaires nécessaires, le cas échéant, et l’inclusion d’actifs et de contrats spécifiques de l’argent mobile dans AMC BV.

La transaction est la dernière étape dans la recherche par le Groupe d’opportunités d’investissement et de monétisation d’actifs stratégiques, et l’objectif d’Airtel Africa est d’explorer la liste potentielle de l’activité d’argent mobile dans un délai de quatre ans, le Groupe est en pourparlers avec d’autres investisseurs potentiels concernant d’éventuels investissements minoritaires supplémentaires dans Airtel Money, jusqu’à un total de 25% du capital social émis d’AMC BV.

«Conformément à notre vision de renforcer l’inclusion financière, Airtel Africa propose une plate-forme unique de services financiers mobiles numériques sous la marque Airtel Money. Dans la plupart de nos marchés, l’accès aux institutions financières traditionnelles est limité et l’infrastructure bancaire est limitée, moins de la moitié de la population ayant un compte bancaire en Afrique subsaharienne. Nos marchés offrent donc un potentiel de marché substantiel pour les services d’argent mobile pour répondre aux besoins des dizaines de millions de clients en Afrique qui ont peu ou pas d’accès aux services bancaires et financiers, et cette demande est le moteur de la croissance », a déclaré Raghunath Mandava, PDG de Airtel Africa.

  BURN émet une obligation verte de 10 millions de dollars pour soutenir une cuisine propre en Afrique subsaharienne
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top