Economie

L’IITA promeut l’agriculture en tant qu’entreprise pour les petits agriculteurs en RD du Congo

L'IITA promeut l'agriculture en tant qu'entreprise pour les petits agriculteurs en RD du Congo

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet PICAGL financé par la Banque mondiale à travers le gouvernement congolais, l’IITA a accueilli une foire agricole à Bukavu du 8 au 9 avril sur le thème: «L’agriculture en tant qu’entreprise, source de revenus pour les petits agriculteurs du Sud-Kivu».

L’objectif général de la foire était de mettre en valeur la contribution de l’IITA à la recherche, avec le soutien de ses partenaires, en faveur des petits agriculteurs du Sud-Kivu. Il s’agit notamment de produire des variétés saines avec des rendements élevés et une tolérance aux maladies en collaboration avec l’Institution nationale d’études et de recherche agronomique (INERA); la certification et l’homologation des variétés du catalogue national avec l’organisme national de certification du service semencier SENASEM; et recherche sur les maladies des plantes, gestion durable des sols dégradés avec les universités.

La foire a également présenté le travail de Rikolto pour renforcer les capacités des acteurs dans les bonnes pratiques rizicoles et faciliter l’accès à des semences et des intrants de qualité. Ils ont également introduit de nouvelles variétés de riz à haut rendement en RDC et de petites machines agricoles reproductibles localement dans le système rizicole. Les Vétérinaires sans Frontières-Belgique (VSF-B) ont présenté la valorisation des espèces fourragères déjà adoptées et l’introduction de nouvelles espèces fourragères, introduisant l’approche agriculture-élevage, l’amélioration génétique, la santé animale et la formation des formateurs par le renforcement des capacités des bénéficiaires directs vétérinaires.

CIAT-HarvestPlus a démontré le test d’amélioration et d’adaptation de cultures nutritives, y compris le maïs biofortifié riche en provitamine A et le haricot biofortifié riche en fer et zinc, qui sont particulièrement bénéfiques pour les enfants de moins de cinq ans, les femmes enceintes et les mères allaitantes dans les zones à interventions de vaccination et de nutrition inexistantes, l’exposition de l’ICRAF a mis en lumière la gestion des ressources naturelles tandis que l’IFPRI a présenté des stratégies pour développer le secteur agricole du Sud-Kivu.

  Les États-Unis rétablissent la RD Congo dans le pacte commercial AGOA
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top