Politique

Après des indications de la victoire de Déby, les rebelles s’approchent de N’Djamena

Après des indications de la victoire de Déby, les rebelles s’approchent de N'Djamena

Les États-Unis ont ordonné à leurs diplomates non essentiels de quitter le Tchad en raison des craintes d’attaques des rebelles contre la capitale, car les résultats des élections anticipées montrent que le président Idriss Deby est sur le point de poursuivre son règne de 3 décennies sur la nation africaine.

Alors que les groupes armés avançaient apparemment vers la capitale, N’Djamena, le département d’État américain a ordonné samedi aux diplomates non essentiels et aux familles d’employés américains de quitter le pays, « Les groupes armés non étatiques du nord du Tchad se sont déplacés vers le sud et semblent se diriger vers N’Djamena », a indiqué le ministère dans l’avis aux voyageurs.

« Compte tenu de leur proximité constante avec N’Djamena et de la possibilité de violence dans la ville, les employés non essentiels du gouvernement américain ont reçu l’ordre de quitter le Tchad via des compagnies aériennes commerciales », a-t-elle ajouté, un correspondant de l’AFP a rapporté que 4 chars et un groupe de soldats étaient stationnés à l’entrée nord de N’Djaména samedi soir, alors que les véhicules militaires continuaient de rouler vers le front.

L’armée tchadienne a déclaré hier qu’elle avait « complètement détruit » une colonne de rebelles basée en Libye qui avait attaqué le pays le 11 avril, jour de l’élection présidentielle, le porte-parole de l’armée, Azim Bermandwa Aguna, a déclaré dans un communiqué à la télévision nationale que les soldats recherchaient le dernier des rebelles.

Le ministre des Communications et le porte-parole du gouvernement, Sherif Mohamed Zein, ont annoncé sur Twitter que «l’aventure des mercenaires de Libye est terminée», mais il a dit en même temps que les combats se déroulaient à une distance d’environ 50 km de la frontière avec le Niger et à environ 200 km de la ville de Mao, située à environ 300 km de la capitale tchadienne, N’Djaména.

  RDC…6 tués dans des affrontements entre l'armée et les rebelles

Le gouvernement britannique a déclaré sur son site Web de conseils aux voyageurs que deux convois rebelles se dirigeaient vers N’Djamena, dont l’un avait traversé la ville de Faya, à environ 770 km au nord-est de la capitale, et un autre a été vu s’approcher de la ville de Mau, à environ 770 km au nord-est de la capitale, 220 km au nord, selon le Guardian.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top