Economie

La société néerlandaise Goodwell Investments lance un fonds pour soutenir les PME africaines

La société néerlandaise Goodwell Investments lance un fonds pour soutenir les PME africaines

Goodwell Investments, une société néerlandaise d’investissement d’impact, a annoncé le lancement de Goodwell V.Dans le prolongement des fonds précédents, Goodwell V vise à canaliser les capitaux des investisseurs privés, des family offices et des fondations vers des petites et moyennes entreprises évolutives à croissance rapide.

Goodwell V est la pierre angulaire d’un nouveau fonds institutionnel que la société prévoit de lancer au second semestre de cette année. Les équipes locales de la société au Nigéria, au Kenya et en Afrique du Sud ont réalisé plus de 20 investissements à travers l’Afrique au cours des cinq dernières années, réussissant à équilibrer un impact social substantiel avec un taux de rendement du marché pour les investisseurs.

Goodwell V construira un nouveau portefeuille d’entreprises dans divers secteurs en Afrique: au moins un tiers sera investi dans l’inclusion financière, un quart dans l’agriculture et le reste dans la mobilité et d’autres secteurs d’impact tels que l’éducation et la santé, le fonds allouera également un financement de suivi aux sociétés du portefeuille existantes, telles que Copia, MFS Africa, Good Nature Agro, Tomato Jos et Nomanini.

Au cours de la prochaine décennie, l’Afrique devrait continuer d’abriter certaines des économies à la croissance la plus rapide au monde. Une population de jeunes croissante, associée à une urbanisation rapide et à l’amélioration de l’environnement des affaires à travers le continent, contribuent à une augmentation du pouvoir d’achat et à une augmentation de la consommation des ménages qui devrait atteindre 2,5 billions de dollars d’ici 2030.

Une génération montante d’entrepreneurs passionnés a émergé, s’appuyant sur ces fondations et soutenue par l’opportunité de construire des modèles commerciaux évolutifs et innovants qui résolvent les défis sociaux et de développement de leurs communautés. Alors que les investissements dans les startups africaines sont passés de 400 millions de dollars en 2015 à 2 milliards de dollars en 2019, seulement 2% des investissements mondiaux en capital-investissement atteignent le continent.

  Orange et Engie s'associent pour convertir le centre de données GOS en Afrique à l'énergie solaire
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top