LifeStyle

L’ancien acteur de Rockville Sello demande de l’aide

L'ancien acteur de Rockville Sello demande de l'aide

L’ancien acteur de Rockville Sello Motloung s’est tourné vers les médias sociaux pour s’humilier et demander un emploi à des productions locales.
Dans un post sur Facebook, il a écrit: « Je ne suis qu’un acteur, je cherche un réalisateur / producteur pour me lancer dans leur production, pour me montrer un peu d’amour. Cela ne me dérangerait même pas d’auditionner pour ce rôle. Y a-t-il un tel réalisateur? / Producteur là-bas qui voudrait que je fasse partie de leur production?  »
L’acteur vétéran, qui a également joué des rôles dans Backstage, Ring of Lies et dans les films internationaux Invictus et The No. 1 Ladies ‘Detective Agency, a été frappé par les changements économiques provoqués par la pandémie COVID-19.
« Notre industrie est également en proie à des troubles à cause de la pandémie. De nombreux acteurs avaient du mal à trouver un emploi avant même la pandémie. Je veux juste avoir la chance de passer une audition. Je ne demande pas de documents », a déclaré l’acteur au Daily Sun.
L’acteur dit qu’il n’a pas été facile de demander un emploi comme il l’a fait, mais il a dû le faire parce que son dernier concert d’acteur était sur Lithapo de SABC2 l’année dernière.
Il a également ajouté qu’il ne s’agissait pas seulement de lui, mais de ses collègues acteurs qui avaient du mal à trouver un emploi.
« Les productions ne se sont pas arrêtées. Elles sont opérationnelles, mais nous ne voyons jamais d’appels à auditions. Ils ont leur distribution principale, mais je pense que ce serait juste et intéressant si elles étaient ouvertes à tout le monde. Tout le monde n’a pas accès à ces auditions. Nous avons cette culture d’auto-enregistrement à cause de la pandémie.
« Ceux d’entre nous qui sont dans l’industrie depuis un certain temps ne sont pas à l’aise avec les auto-bandes. Nous avons l’habitude d’aller aux auditions », a-t-il expliqué.
Le verrouillage a été mis en œuvre en Afrique du Sud plus tôt l’année dernière et il a vu un certain nombre d’industries subir des pertes importantes.
En septembre de l’année dernière, un groupe d’artistes de Durban a pris l’autoroute pour protester contre le verrouillage et son impact négatif sur leurs moyens de subsistance. Les acteurs ont également été touchés lorsque la production de divers telenovelas et feuilletons a dû interrompre le tournage en raison d’un COVID-19 positif sur le plateau. Cela a eu un impact négatif supplémentaire sur les flux de revenus dans certaines maisons de production, obligeant les producteurs à abandonner certains acteurs afin de réduire leur budget.

  L'IGAD demande à ses membres 6,3 milliards de dollars pour lutter contre la sécheresse et la désertification en Afrique
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top