Politique

L’Algérie durcie les conditions d’entrée des Algériens et des étrangers au pays

L’Algérie durcie les conditions d'entrée des Algériens et des étrangers au pays

En Algérie, le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière Abderrahmane Benbouzid a révélé, récemment, en marge de sa visite au service des maladies infectieuses de l’institution hospitalière de Boufarik que le comité scientifique avait donné le feu vert pour ouvrir les frontières pour permettre aux Algériens et aux étrangers d’entrer au pays avec des conditions et des mesures sanitaires strictes …

À cet égard, le ministre a indiqué que ceux qui souhaitent entrer dans le pays, qu’ils soient algériens ou étrangers, à leur arrivée, devront être déjà soumis à un examen PCR pour une période ne dépassant pas 36 heures tout en subissant des tests coronavirus.

Benbouzid a ajouté que pour ceux dont les contrôles sont négatifs, ils seront autorisés à entrer tout en leur fournissant des conseils et des instructions, et pour ceux dont le test est positif, ils seront soumis à une quarantaine pendant une période de 10 jours.

Le ministre a indiqué également que tous les coûts, que ce soit liées à la quarantaine ou aux contrôles que la personne concernée subisse à son arrivée, seront sur son compte, alors que ceux en provenance de pays connaissant une large propagation de souches mutées du virus seront soumis à des mesures plus sévères, étant donné que les signes de la contamination  n’apparaissent pas parfois au début de leur infection.

  Le peuple algérien soufre du syndrome de Stockholm
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top