Politique

Le Soudan salue les initiatives visant à résoudre pacifiquement la crise du «barrage de la Renaissance»

Le Soudan salue les initiatives visant à résoudre pacifiquement la crise du «barrage de la Renaissance»

Vendredi, le ministère soudanais des Affaires étrangères a salué les initiatives visant à trouver une « solution pacifique et diplomatique » à la crise du barrage de la « Renaissance » éthiopienne, cela s’est produit lors d’une réunion entre la ministre soudanaise des Affaires étrangères, Maryam Al-Mahdi, et le ministre nigérian de la présidence de la République, Ibrahim Qambari, dans la capitale Abuja, selon l’agence de presse officielle soudanaise.

« Le Soudan se félicite de toutes les initiatives visant à trouver une solution diplomatique pacifique à la crise du Grand barrage de la Renaissance éthiopienne », a déclaré Al-Mahdi, il a également fourni «une explication détaillée sur les développements de la crise du barrage du Grand Renaissance et sa position ferme dans la coopération pour parvenir à un accord qui respecte les intérêts de toutes les parties», à son tour, le ministre nigérian a expliqué que son pays comprend la position du Soudan dans le dossier du barrage de la Renaissance, exprimant son aspiration à ce que les problèmes de l’eau se transforment en opportunités de renforcer les relations entre les peuples et les pays, selon la même source.

Jeudi, le ministre soudanais des Affaires étrangères a entamé une visite officielle au Nigéria, dans le cadre d’une tournée africaine qui comprend le Ghana, le Sénégal et le Niger, pour discuter de l’évolution du dossier du barrage «Renaissance», mardi, le négociateur en chef soudanais dans le dossier du barrage, Mustafa Hussein Al-Zubair, a annoncé lors d’une conférence de presse que l’Éthiopie avait déjà commencé le deuxième remplissage du barrage.

Alors que l’Éthiopie insiste sur un deuxième remplissage du barrage, on estime qu’en juillet et août prochains, environ un an après le premier remplissage, même «si elle ne parvient pas à un accord», alors que le Soudan et l’Égypte adhèrent à la conclusion d’un accord tripartite, pour préserver leurs installations hydrauliques et pour assurer le débit continu de leur part annuelle de l’eau du Nil.

  Kenya bat le Soudan 2-1 au deuxième match amical
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top