Politique

L’ambassadeur de Russie est-il devenu le souverain effectif de l’Algérie ?

L'ambassadeur de Russie est-il devenu le souverain effectif de l'Algérie ?

Après que le peuple algérien a exigé un État civil, le renversement de l’État militaire, la dévaluation du dinar, le début de l’effondrement de l’économie algérienne et l’émergence de la Russie sur la scène comme le seul sauveur qui donnerait à l’Algérie une protection militaire pour sauver les généraux de la chute, où l’ambassadeur russe en Algérie, Igor Beliaev, est devenu le dirigeant effectif du pays.

En effet, Igor Beliaev a pris une luxueuse villa dans la région d’Hydra à Alger comme quartier général et a formé une équipe principalement de généraux de l’armée et du renseignement pour faire des recherches à propos de l’avenir de l’Algérie et pour décider ce qu’il sera comme projets dans les prochains jours…

En outre, certains responsables se sont plaints de l’ingérence de l’ambassadeur de Russie, Igor Beliaev dans le processus politique, le considérant comme le dirigeant effectif de l’Algérie, tandis que d’autres ont souligné que le pays est désormais légitimé par toutes sortes d’ingérences pratiquées par la Russie en Algérie et en l’Afrique, comme l’a déclaré le chef de l’un des partis, qui a refusé de donner son nom, que la visite urgente du général Chengriha en Russie, a affirmé sans laisser de doute que celui qui dirige l’Algérie est l’ambassadeur de Russie et que les politiciens et les généraux algériens sont juste des marionnettes qui obéissent et exécutent ses ordres, exprimant son étonnement devant l’ingérence flagrante de la Russie dans les affaires algériennes…

Comme l’a expliqué l’officier de renseignement à la retraite (MS) que l’ambassadeur de Russie en Algérie, Igor Beliaev est le dirigeant effectif de l’Algérie, non pas Chengriha, Tebboune ou le général Ali Benali, confirmant que même la constitution actuelle a été écrite dans la résidence spéciale de l’ambassadeur de Russie dans la région d’Hydra à Alger pour frapper l’identité islamique du peuple algérien dans le cadre de la politique russe de lutte contre l’islam, et qu’il était à l’origine des changements et des arrestations parmi les généraux de l’armée après avoir donné le feu vert au général Chengriha pour renverser également le général Ali Benali.

  Le Monde : L'isolement du président Kaîs Saîed s'accentue

En plus, il y a des informations selon lesquelles le général Chengriha a reçu l’ordre de l’ambassadeur de Russie de se rendre rapidement en Russie pour rencontrer des hauts responsables afin de discuter des dernières manœuvres de African Lion 2021.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top