Politique

Des casques bleus africains enquêtent sur la mort de civils en Somalie

Des casques bleus africains enquêtent sur la mort de civils en Somalie

La mission de maintien de la paix de l’Union africaine en Somalie a déclaré avoir lancé une enquête sur des informations selon lesquelles des civils auraient été tués lors d’un affrontement armé entre ses forces et des militants d’Al-Shabab, la mission, connue sous le nom d' »AMISOM », a ajouté que l’incident s’est produit mardi à la suite d’une embuscade, alors que ses soldats patrouillaient le long de la base d’opérations avancée entre les villages de Baldamin-Golwein dans la région du Bas Shabelle.

Dans un communiqué publié tard hier soir, la mission a ajouté qu’un intense échange de tirs avait eu lieu entre les forces de l’AMISOM et des militants d’Al-Shabab, avant que l’équipe de patrouille ne saisisse des armes à feu, des munitions et des téléphones portables, « Depuis ce temps, l’AMISOM a reçu des informations faisant état de morts parmi les civils, et à cette fin, l’AMISOM mène une enquête approfondie sur l’incident susmentionné », a-t-elle ajouté, un agriculteur du village de Julwein a déclaré à « Reuters » que sept civils ont été tués dans cet incident, dont son frère Omar Hassan, qui possédait une ferme dans la région, un chauffeur et cinq autres agriculteurs. « La force de l’AMISOM s’est délibérément rendue à la ferme et les a tués ».

La force de maintien de la paix de l’Union africaine, qui s’est déployée pour la première fois en Somalie en 2007, soutient le gouvernement contre le mouvement « Al-Shabab », qui lance généralement des attaques contre le gouvernement central somalien.

  Les pays africains espèrent obtenir des prêts indispensables à Paris
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top