Société

Les incendies et Corona, repousseront-ils l’entrée scolaire en Algérie ?

Les incendies et Corona, repousseront-ils l'entrée scolaire en Algérie ?

En Algérie, les syndicats de l’éducation se sont mis d’accord à l’unanimité sur l’impossibilité d’organiser l’entrée scolaire dans les délais fixés par la tutelle actuellement en raison de la situation sanitaire que traverse le pays, en plus des incendies qui ont touché de nombreux Wilayas, ce qui a entraîné la mise à l’abri de ceux qui en sont affectés dans les établissements scolaires…

Les syndicats de l’éducation ont souligné la nécessité d’accélérer le processus de vaccination contre le « Covid-19 » pour les salariés du secteur en prévision de la rentrée prochaine et d’aller vacciner les élèves dans les périodes ultérieures, étant donné que le mutateur « delta » touche tous les gens, y compris les enfants, et a appelé à la nécessité de reporter l’entrée scolaire d’au moins deux semaines.

À cet égard, le président de la Fédération nationale des travailleurs de l’éducation (FNTE), Belamouri Laghlid, a appelé tous les membres de la famille éducative à se faire vacciner et à assurer la réussite de l’entrée à l’école, et a souligné la nécessité de vacciner les élèves dans un deuxième temps, étant donné que le variant « delta » est devenu affectant tous les âges sans exception.

Pour sa part, Boualem Amoura. Président du Syndicat autonome des travailleurs de l’éducation et de la formation (Satef), a suggéré de reporter l’entrée scolaire d’au moins deux semaines pour s’assurer que tous les membres du secteur reçoivent les deux doses du vaccin, Amoura a déclaré que la situation sanitaire en Algérie due à l’épidémie de Corona s’ajoute aux incendies qui ont touché de nombreux Wilayas et l’hébergement temporaire des personnes affectées dans les écoles rend inévitable le report de l’entrée scolaire.

  Algérie : le bureau de l'Assemblée populaire nationale discute du projet de loi de finances
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top