Politique

Négociations soudano-tchadiennes pour lutter contre le terrorisme et sécuriser les frontières

Négociations soudano-tchadiennes pour lutter contre le terrorisme et sécuriser les frontières

 Le chef du Conseil souverain soudanais, Abdel Fattah Al-Burhan, s’est entretenu dimanche avec le chef du Conseil militaire de transition au Tchad, Mohamed Idriss Deby, du renforcement de la coopération pour faire face aux défis du terrorisme et sécuriser les frontières entre les deux pays, cela s’est produit lors de leur rencontre dans la capitale, Khartoum, en présence du vice-président du Conseil de souveraineté, Mohamed Hamdan Dagalo, « Hemedti », selon un communiqué du Conseil de souveraineté soudanais.

Les deux parties ont discuté de « coopérer et travailler ensemble pour faire face aux défis du terrorisme et des groupes extrémistes auxquels les deux pays sont confrontés, et activer l’accord de coopération en matière de sécurité pour sécuriser les frontières, signé entre le Soudan, le Tchad, la Libye et le Niger en 2018 », Al-Burhan a déclaré : « Nous avons entamé un grand travail conjoint entre les deux pays et nous devons le développer », soulignant l’importance de la coopération dans les domaines politique, sécuritaire et économique et le soutien à la coexistence sociale.

À son tour, Deby a déclaré : « L’importance de l’intégration, des efforts concertés et de la coopération conjointe avec l’Union africaine, dans le domaine de la sécurité des frontières, de la lutte contre le terrorisme et l’anarchie transfrontalière, il a déclaré : « Nous avons la capacité et la volonté politique de faire face aux défis et problèmes auxquels sont confrontés les deux pays (..) Le Tchad traverse une période de transition, et nous espérons le soutien du Soudan, car c’est un pays voisin et ami de nous », pour sa part, Hemedti a souligné « la nécessité de renforcer les relations bilatérales entre le Soudan et le Tchad, notamment pendant la phase de transition que traversent les deux pays ».

  Darfour : un responsable de l'ONU informe le Conseil de sécurité des progrès réalisés dans la liquidation de la MINUAD

Il a également évoqué « l’importance d’une action commune et d’une coordination bilatérale, régionale et internationale, pour réaliser les intérêts communs des deux peuples », selon le même communiqué.

Plus tard, le Premier ministre soudanais Abdalla Hamdok s’est entretenu avec Deby au palais présidentiel de Khartoum, selon l’agence de presse soudanaise, Hamdok a exprimé l’appréciation du Soudan pour le rôle central du Tchad dans le soutien au processus de paix dans le pays.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top