Société

Congo… Des dizaines de personnes ont été arrêtées, dont un jeune d’un pays arabe supervisant un atelier de fabrication de la drogue Bombé

Congo… Des dizaines de personnes ont été arrêtées, dont un jeune d'un pays arabe supervisant un atelier de fabrication de la drogue Bombé

La police de Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo, a arrêté un jeune Tunisien avec un atelier de fabrication d’un stupéfiant appelé Bombé, qui est extrait des gaz d’échappement des voitures, les autorités ont annoncé avoir démantelé un atelier de fabrication du médicament.

« Nous avons arrêté un citoyen tunisien, le propriétaire d’une usine de drogue à Gombe, et les autres ont été arrêtés dans d’autres municipalités », a déclaré le général Silvano Kasongo, chef de la police à Kinshasa. « Nous avons arrêté un autre gros producteur et 60 consommateurs de Bombé, il a déclaré qu’ils travaillaient depuis une semaine pour arrêter tous les consommateurs et vendeurs de cette propriété.

Lors du dernier conseil des ministres, le Président de la République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, a attiré l’attention des membres du gouvernement sur la gravité de ce phénomène, et a appelé tous les ministères sectoriels à tout mettre en œuvre pour trouver des solutions appropriées. pour la prise en charge et l’encadrement des jeunes victimes de ces matières dangereuses.

La drogue est un mélange d’échappement de voiture, mélangé à du neutrile, courant en République démocratique du Congo, qui détruit la vie de milliers de personnes, et suscite l’inquiétude des autorités centrafricaines, d’autant plus qu’il conduit les usagers à l’état de  » des morts-vivants ».

 

  Le secrétaire général de l'Union syndicale algérienne a fait une énorme fortune de la sueur des travailleurs
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top