Politique

Le Conseil de sécurité vote la prolongation du mandat de la MANUSOM en Somalie

Le Conseil de sécurité vote la prolongation du mandat de la MANUSOM en Somalie

Le Conseil de sécurité de l’ONU devrait voter sur un projet de résolution prorogeant le mandat de la Mission d’assistance des Nations Unies en Somalie (MANUSOM) pour une période de neuf mois jusqu’au 31 mai 2022.

L’une des principales questions que le Conseil soulèvera est de savoir comment aider la MANUSOM à continuer d’aider la Somalie dans son processus électoral et comment soutenir les efforts de stabilisation et de consolidation de la paix en cours dans le pays, la décision de proroger le mandat de la MANUL a été renouvelée pour la dernière fois le 28 août 2020, pour une période d’un an, jusqu’au 31 août, conformément à la résolution 2540, la résolution 2540, adoptée à l’unanimité par le conseil de 15 membres, a demandé à l’UNSOM de maintenir et de renforcer sa présence dans tous les États membres fédéraux de la Somalie, conformément aux exigences de sécurité de l’ONU et dans la mesure où la situation sécuritaire le permet.

Il a exprimé la profonde gratitude du Conseil de sécurité pour le soutien apporté par la Mission d’assistance des Nations Unies en Somalie au Gouvernement fédéral somalien, en particulier en ce qui concerne l’élaboration d’une politique globale et la préparation des élections de 2021, le processus de révision constitutionnelle, la médiation des conflits, la prévention et résolution, développement de la police fédérale et du système judiciaire, renforcement de l’état de droit et réforme du secteur Sécurité et coordination de l’appui au renforcement des capacités en matière de lutte contre la corruption.

Dans sa résolution, le Conseil a exhorté les autorités somaliennes à créer un environnement politique et sécuritaire propice à la tenue d’élections globales dans toutes les régions de la Somalie et à tous les niveaux pour renforcer le pluralisme politique, garantir un espace politique pour le rôle, les droits et les responsabilités des représentants politiques légalement constitués partis, soutiennent les droits fondamentaux et condamnent les discours de haine et l’incitation à la violence.

  Biden accepte de redéployer moins de 500 soldats en Somalie
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top