Politique

Après avoir reçu leur rançon, des ravisseurs libèrent dix étudiants nigérians

Après avoir reçu leur rançon, des ravisseurs libèrent dix étudiants nigérians

Des hommes armés ont libéré 10 autres otages sur les 121 élèves enlevés en juillet dans une école du nord-ouest du Nigeria, a annoncé dimanche le chef de l’Association des parents d’élèves, le 5 juillet, des hommes armés ont attaqué la nuit une école dans l’État de Kaduna, au nord-ouest, et ont enlevé les étudiants alors qu’ils dormaient dans leurs dortoirs, depuis l’enlèvement, 100 d’entre eux ont été libérés ou ont réussi à s’évader, tandis que 21 sont toujours en détention.

« Les ravisseurs ont libéré 10 étudiants supplémentaires après avoir reçu leur rançon, comme ce fut le cas avec les étudiants qui ont été libérés plus tôt », a déclaré Joseph Hayab, chef de l’Association des parents d’élèves kidnappés, « Il y a encore 11 étudiants en captivité, et nous espérons tous les libérer la prochaine fois que nous parviendrons à un accord avec les bandits », a-t-il ajouté, jeudi, la police a annoncé avoir arrêté trois personnes soupçonnées d’avoir kidnappé tous ces étudiants il y a près de trois mois.

Les régions du nord-ouest du Nigéria sont témoins de pillages et d’enlèvements de masse menés par des gangs armés, ciblant les étudiants contre rançon, plus de 1 000 étudiants ont été enlevés depuis décembre, selon les autorités. La plupart des kidnappés ont été libérés après négociations et paiement de rançons, malgré les démentis des autorités nigérianes.

  Les étudiants africains sont traités comme des animaux dans les universités algériennes
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top