Politique

L’Algérien a le choix entre mourir de faim ou s’incliner devant les généraux

L'Algérien a le choix entre mourir de faim ou s'incliner devant les généraux

Les Algériens considèrent le régime des généraux comme un colonialiste sous toutes ses formes et couleurs, et il ne peut pas changer ou s’arrêter d’exploiter les capacités du peuple algérien et le pillage de ses ressources, à mesure qu’il développe ses méthodes et ses outils afin qu’il apparaisse comme un acte héroïque accompagné de désinformation médiatique et de discours plein de mensonges du président Tebboune…

Les généraux en Algérie ont une histoire noire en suivant la politique de la terre brûlée et les génocides bien connus, depuis qu’ils ont pris le pouvoir après l’expulsion de la France du pays, et ces crimes ne se sont pas arrêtés un seul instant, mais se sont plutôt transformés en une décennie noire, siège, meurtre et arrestation pour tous ceux qui ne suivent pas la voie des généraux. La punition commence par des massacres jusqu’à brûler les terres, et quand la répression ne fonctionne pas avec le peuple, il y a d’autres plans terroristes prêts pour eux. Et c’est ce qui s’est passé alors que le peuple se préparait à retourner au Hirak après une grande absence, les avions de la gendarmerie brûlaient les récoltes de blé et les palmiers pour que le peuple algérien ne trouve pas de quoi vivre et s’agenouille en embrassant les bottes des généraux et choisir entre la mort ou s’incliner devant les généraux…

  Des Soudanais dans les rues de Khartoum protestent contre le maintien du régime militaire
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top