Politique

La mort du premier manifestant depuis la prise du pouvoir par le conseil militaire au Guinée

La mort du premier manifestant depuis la prise du pouvoir par le conseil militaire au Guinée

Une personne a été tuée dans la capitale guinéenne, Conakry, aujourd’hui, jeudi 2 juin, lors de manifestations contre les prix élevés du carburant, les premières depuis que la junte militaire a pris le contrôle du pays en septembre dernier, l’Associated Press a cité des dirigeants de l’opposition en Guinée et des témoins disant que le jeune homme a été abattu hier à la tombée de la nuit dans une banlieue de Conakry, qui est un fief des partis d’opposition et des détracteurs du conseil militaire.

Un manifestant a déclaré que la police anti-émeute avait utilisé des gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants contre l’annonce du ministère de l’Économie et des Finances d’augmenter le prix du carburant. Il a ajouté que les manifestations avaient repris dans la nuit, lorsque la police a tiré des coups de semonce, et que les jeunes l’homme a été abattu à ce moment-là, alors que le conseil militaire n’a pas encore publié de déclaration concernant le décès, le Front national pour la défense de la Constitution, une coalition de groupes de la société civile opposés au conseil militaire, a accusé les forces de défense et de sécurité d’utiliser des balles réelles, « La répression sanglante des manifestations par les forces de défense et de sécurité contredit la rhétorique de la prise de pouvoir du colonel Domboya, dans laquelle il a critiqué le meurtre (par l’ancien gouvernement) de manifestants et juré de ne pas faire comme ses prédécesseurs », a déclaré le Front dans un rapport.

Il convient de noter qu’en septembre dernier, la Guinée en Afrique de l’Ouest a été témoin d’un coup d’État qui a renversé l’ancien président Alpha Condé, et le chef de la junte, le colonel Mamady Domboya, s’est engagé à organiser des élections et à revenir à un régime civil démocratique, et a déclaré que cela « pourrait prendre plus de 3 ans ».

  Les systèmes de pompes solaires apportent la sécurité alimentaire au Sénégal et en Guinée
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top