Politique

Le gouvernement somalien confirme sa détermination à éradiquer les terroristes

Le gouvernement somalien confirme sa détermination à éradiquer les terroristes

Aujourd’hui, le gouvernement somalien a affirmé sa détermination à éradiquer les terroristes pour les empêcher de faire couler le sang de civils innocents, dans une déclaration rapportée par l’agence de presse somalienne, le gouvernement a exprimé sa profonde tristesse suite à l’attaque terroriste perpétrée par la milice Al-Shabab liée à Al-Qaïda contre des véhicules de transport de masse dans la région de Hiran, dans le centre de la Somalie. l’armée somalienne.

Le gouvernement somalien a affirmé son soutien à la population locale qui s’est organisée et s’est opposée aux terroristes, et l’agence de presse somalienne a rapporté plus tôt dans la journée que 17 civils ont été tués et d’autres blessés à la suite d’une attaque terroriste menée par le mouvement somalien Al-Shabaab contre des véhicules de transport de masse dans la région centrale de Hiran, l’agence de presse somalienne a cité Elmi Mohamed Berri, un notable local, qui aurait déclaré : « Les terroristes ont arrêté plusieurs véhicules de transport de masse dans la zone « Afr Erdoud », à 25 kilomètres de la ville de « Beldwein », puis ont ouvert le feu sur des civils, ce qui 17 personnes ont été tuées, dont des femmes et des enfants.

Il a précisé que les véhicules étaient partis de « Beldweyne » en direction de la zone « Mahas », où ils transportaient des denrées alimentaires, et l’agence de presse somalienne a rapporté que 17 civils ont été tués et d’autres blessés à la suite d’une attaque terroriste menée par le mouvement somalien Al-Shabab contre des véhicules de transport de masse dans la province centrale de Hiran, l’agence de presse somalienne a cité Elmi Mohamed Berri, un notable local, qui aurait déclaré : « Les terroristes ont arrêté plusieurs véhicules de transport de masse dans la zone « Afr Erdoud », à 25 kilomètres de la ville de « Beldwein », puis ont ouvert le feu sur des civils, ce qui 17 personnes ont été tuées, dont des femmes et des enfants.

  La France appelle la junte militaire malienne à "respecter ses engagements"
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top