Politique

Al-Shabaab attaque une base militaire somalienne, tuant 10 soldats

Al-Shabaab attaque une base militaire somalienne, tuant 10 soldats

Au moins 10 soldats ont été tués lorsque des militants d’al-Shabab ont attaqué une base militaire dans la région de Galguduud, dans le centre de la Somalie, a déclaré un officier militaire, quelques jours après que les forces gouvernementales ont déclaré avoir repris le contrôle de la région, le porte-parole du ministère de la Défense, Abdullah Ali Anoud, a déclaré à l’agence de presse officielle (SUNA) que l’armée avait finalement expulsé les militants de la base du village de Qaid, qui a été capturé par Al-Shabab la semaine dernière.

Le major Muhammad Farah, un officier militaire de la ville voisine de Bahdo, a déclaré que 10 soldats et 20 combattants d’al-Shabab avaient été tués. « Nos forces poursuivent maintenant les combattants d’al-Shabab dans la brousse. Il y a des tirs sporadiques et nous les poursuivons », a-t-il ajouté, Ahmed Hassan, un autre officier de l’armée à Bahdo, a déclaré à Reuters que l’attaque avait commencé par l’explosion de deux voitures piégées vers 5 heures du matin (02h00 GMT), suivie de plusieurs heures de violents combats, « Al-Shabab a mis le feu à la station de communication de la ville, elle a donc cessé d’émettre maintenant », a déclaré Hassan. Il a ajouté que l’une des voitures piégées a touché un camion militaire gardant l’entrée de la base, tandis que l’autre a explosé à l’extérieur, dans un communiqué, le porte-parole d’al-Shabab, Abdi Issa Abu Musab, a déclaré que le groupe avait lancé l’attaque dans le quartier d’al-Qaed avec des voitures piégées avant que ses combattants n’attaquent de différentes directions. Il a ajouté que les combattants avaient tué 37 soldats et saisi des armes et des véhicules militaires.

  Les nouvelles d'une campagne de pression israélienne au Congrès américain pour accorder l'immunité au Soudan

Les forces gouvernementales, soutenues par des milices claniques, ont réalisé un certain nombre de gains sur le terrain contre Al-Shabab au cours des trois derniers mois, reprenant un territoire qui était depuis longtemps sous le contrôle du groupe, en réponse, al-Shabab a tué au moins 120 personnes dans deux attentats à la voiture piégée au ministère de l’Éducation dans la capitale, Mogadiscio, le 29 octobre, les attentats les plus meurtriers en cinq ans, le groupe lié à Al-Qaïda a tué des dizaines de milliers de personnes depuis 2006 dans sa bataille pour renverser le gouvernement central somalien soutenu par l’Occident.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top