Politique

L’Allemagne retire ses forces du Mali d’ici mai 2024

L'Allemagne retire ses forces du Mali d'ici mai 2024

Un porte-parole du gouvernement allemand a déclaré que son pays commencerait à retirer ses forces du Mali au milieu de l’année prochaine après une mission de dix ans, le retrait devant être achevé d’ici mai 2024, Berlin a déployé environ 1 000 soldats au Mali, la plupart près de la ville septentrionale de Gao, où leur tâche principale est de collecter des reconnaissances pour la mission de maintien de la paix de l’ONU, la MINUSMA.

L’avenir de la mission allemande est incertain depuis un certain temps en raison de désaccords répétés avec le conseil militaire au pouvoir à Bamako et de l’arrivée de militants russes de Wagner à Gao, ce qui a accru l’inquiétude de Berlin quant à la présence militaire russe croissante au Mali, le porte-parole du gouvernement, Stephen Hebbestreit, a déclaré que le gouvernement avait décidé de prolonger le mandat de la mission d’un an en mai 2023 pour la dernière fois afin d’assurer une sortie ordonnée, « En particulier, les élections au Mali prévues en février 2024 seront prises en compte », a déclaré Hepstreet, la décision est intervenue après des entretiens entre le chancelier allemand Olaf Scholz, la ministre de la Défense Christine Lambrecht et la ministre des Affaires étrangères Annalina Berbock, qui n’étaient pas d’accord sur la question, alors que le ministère de la Défense faisait pression pour le retrait, le département d’État a mis en garde contre le départ du Mali face à une présence russe croissante et a poussé les forces allemandes à rester.

« Ce sera un retrait très ordonné du Mali – sans perdre de vue le processus de transition au Mali », a déclaré Lambrecht. Il a ajouté : « Puisqu’il y a des élections prévues pour février 2024, nous resterons dans ces élections, mais nous commencerons à nous retirer à l’été de l’année prochaine », l’échéance de mai 2024, rapportée pour la première fois par Spiegel, suggère un compromis car cela signifie que les forces allemandes resteront en place jusqu’à la tenue d’une élection présidentielle au Mali, l’ONU a déclaré qu’elle n’avait pas encore reçu de notification officielle du retrait allemand, ajoutant que la MINUSMA et le peuple malien avaient besoin du soutien continu d’autres pays.

  Soudan: l'Union africaine est "biaisée dans une certaine mesure" à l'égard de l'Éthiopie
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top