Politique

Algérie : l’ancienne ministre algérienne de la Culture condamnée de 4 ans de prison pour corruption

Algérie : l'ancienne ministre algérienne de la Culture condamnée de 4 ans de prison pour corruption

En Algérie, la justice a prononcé une peine de 4 ans de prison, dont 2 ans et demi ferme, contre l’ancienne ministre de la Culture, Khalida Toumi, pour corruption et falsification de marchés publics.

En effet, nos sources rapportent que la sixième chambre pénale du Conseil judiciaire algérien a décidé d’emprisonner Khalida Toumi pour 4 ans, dont 2 ans et demi ferme.

Une peine de 2 ans de prison ferme a été prononcée, par la même juridiction, à l’encontre du président du commissariat chargé des festivals, Abdelhamid Benblidia.

Selon les mêmes sources, la décision rendue contre Khalida Toumi, l’un des plus anciens ministres de feu le président Abdelaziz Bouteflika, et contre le président du commissariat chargé des festivals, est intervenue sur fond de leur condamnation pour « abus de fonction, octroi de privilèges indus , et détournement de fonds publics ».

  Kenya / Ouganda: Biden sera-t-il aussi chaleureusement accueilli que Trump ?
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top