Politique

Le Burkina Faso et le Mali conviennent d’activer le « partenariat opérationnel » entre leurs armées

Le Burkina Faso et le Mali conviennent d'activer le "partenariat opérationnel" entre leurs armées

Le commandant de l’état-major général des forces armées maliennes, le général Omar Diarra, et son homologue burkinabé, le colonel-major David Kabri, se sont mis d’accord pour activer le « partenariat opérationnel » entre les armées des deux pays afin de faire face aux groupes armés, le général malien, qui s’est rendu à Ouagadougou à la tête d’une délégation militaire de haut rang, s’est attaché, lors de ses entretiens avec les militaires burkinabé, à « mobiliser les efforts et les ressources nécessaires pour lutter contre le terrorisme ».

À l’issue de la visite de la délégation malienne, les deux parties se sont engagées à « poursuivre les efforts et à rechercher tous les moyens de coopération susceptibles de contribuer au rétablissement » de la sécurité et de la stabilité dans les deux pays, récemment, les visites d’officiels maliens au Burkina Faso se sont intensifiées, car il y a quelques jours, le président malien de transition Asimi Guetta a dépêché son ministre de la Défense, le colonel Sadio Camara, porteur d’un message au président du pays, le capitaine Ibrahim Traoré, dans lequel il a exprimé la volonté de Bamako de partager expérience avec Ouagadougou dans le domaine de la « lutte contre le terrorisme », auparavant, une délégation malienne de haut rang, conduite par le Premier ministre Chugil Kokala Maiga, s’est rendue dans le pays, où s’est tenue à Ouagadougou une réunion conjointe des gouvernements des deux pays.

Le ministre malien des Affaires étrangères, Abdallah Diop, s’est également rendu au Burkina Faso, et lui, accompagné de son homologue de la Guinée Conakry, et du ministre burkinabè des Affaires étrangères, a tenu une réunion tripartite, qui a abordé les défis auxquels sont confrontés les trois pays gouvernés par des régimes militaires de transition, le Burkina Faso et le Mali partagent une longue frontière. Ces deux pays, dirigés par les militaires, font face à des crises sécuritaires qui les obligent à unir leurs efforts, auparavant, le président malien de transition, le colonel Asimi Guetta, avait remis au chef d’état-major de l’armée de l’air, le général Alo Boy Diarra, de nouveaux équipements militaires pour renforcer les capacités des forces de défense et de sécurité dans le cadre de leur lutte contre le terrorisme.

  Le Rwanda demande une enquête accusant la RDC d'avoir bombardé son territoire
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top