Politique

Manifestation de soutien à la Russie et à la Chine en Afrique centrale

Manifestation de soutien à la Russie et à la Chine en Afrique centrale

Environ 200 personnes ont participé à une manifestation de soutien à la Chine et à la Russie à Bangui, la capitale de l’Afrique centrale, quatre jours après la mort de neuf Chinois sur un site minier du centre du pays africain, le rassemblement, appelé par le Front républicain, proche du pouvoir, a débuté mercredi, et s’est terminé quelques heures plus tard au monument en l’honneur des Forces armées de la République, les manifestants portaient des drapeaux russes et des banderoles portant l’inscription « soutien à la Chine » et ont déposé des fleurs devant l’ambassade de Chine, en l’honneur des neuf ressortissants tués il y a quatre jours dans le pays.

« Nous sommes ici pour partager la douleur du peuple chinois, qui est un partenaire essentiel dans la construction de la République centrafricaine », a déclaré à l’AFP le secrétaire général adjoint du FFRS, Saint-Clair Banga Bengui, et dimanche dernier, neuf ressortissants chinois ont été tués sur un site minier de la région de Bambari en République centrafricaine, en proie à la guerre civile depuis plusieurs années, et une commission d’enquête a été constituée, tandis que le président chinois Xi Jinping a appelé « les auteurs à être sévèrement puni », Bangui accuse « l’Alliance des patriotes pour le changement », une coalition de groupes rebelles qui s’est constituée en décembre 2020, pour renverser le président Faustin-Archange Touadera, d’être à l’origine de cette attaque, alors que la coalition rejette ces accusations.

Le ministère chinois des Affaires étrangères s’est engagé à maintenir la sécurité des citoyens chinois et des entreprises chinoises en Afrique à la suite de l’attaque armée en République centrafricaine.

  En raison de la décision de participer au concours « Miss Univers » en Israël... L'Afrique du Sud « retire son soutien » à sa reine de beauté

Le ministère a également demandé que les auteurs soient punis et a averti les citoyens et entreprises chinois en Afrique centrale de évitez les zones à haut risque et partez à temps, selon le site officiel du réseau CGTN chinois, en 2020, le groupe russe « Wagner », proche du président Vladimir Poutine, a réussi à soutenir la survie de Touadera au pouvoir après qu’une coalition rebelle a tenté de renverser son régime, ce qui a renforcé les possibilités d’influence russe en Afrique centrale.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top