Politique

L’Amérique soutient cinq pays d’Afrique de l’Ouest pour lutter contre l’extrémisme violent

L'Amérique soutient cinq pays d'Afrique de l'Ouest pour lutter contre l'extrémisme violent

La vice-présidente américaine Kamala Harris a déclaré, lors d’une visite au Ghana, que son pays fournirait 100 millions de dollars au Ghana et à quatre autres pays d’Afrique de l’Ouest pour les aider à faire face à l’extrémisme violent et à l’instabilité, « Le président Biden et moi avons clairement indiqué que les États-Unis renforçaient nos partenariats à travers le continent africain », a-t-elle déclaré lors d’une conférence de presse conjointe avec le président ghanéen Nana Akufo-Addo.

Cela s’ajoute aux 139 millions de dollars d’aide bilatérale que les États-Unis prévoient de fournir au Ghana au cours de l’exercice 2024, selon le bureau de Harris, la vice-présidente américaine a reconnu le rôle de leader du Ghana sur le continent et a déclaré que l’Amérique était prête à augmenter les investissements pour promouvoir la croissance économique. Elle a noté que sa visite au Ghana n’était pas due à l’influence de la Chine en Afrique, mais plutôt au renforcement des relations bilatérales avec ses partenaires, de son côté, Akufo-Addo a réitéré qu’il était préoccupé par la présence de mercenaires russes (Wagner) en Afrique de l’Ouest. « Cela soulève la possibilité très réelle … que notre continent redevienne un terrain de jeu pour une grande lutte de pouvoir », a-t-il déclaré, debout à côté de Harris.

De nombreux pays d’Afrique de l’Ouest et de la région du Sahel luttent pour réprimer de violentes rébellions qui ont provoqué des catastrophes humanitaires et alimenté le mécontentement, contribuant aux coups d’État militaires au Mali et au Burkina Faso, Harris était à Accra au début d’une tournée d’une semaine dans trois pays d’Afrique, la dernière d’une série de visites de hauts responsables américains alors que Washington cherche à contrer l’influence croissante de la Chine et de la Russie sur le continent, la Chine a beaucoup investi en Afrique au cours des deux dernières décennies, en particulier dans les infrastructures, les mines, le bois et la pêche, tandis que le groupe russe Wagner fournit une assistance en matière de sécurité dans de nombreux pays.

  Une filiale d'Al-Qaïda dit avoir tué 4 mercenaires russes au Mali
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top