Politique

Les élections présidentielles au Libéria se dirigent vers un second tour

Les élections présidentielles au Libéria se dirigent vers un second tour

L’élection présidentielle du Libéria semblait susceptible d’aboutir à un second tour après que des résultats préliminaires presque parfaits ont montré que le président George Weah et le chef de l’opposition Joseph Boakai étaient à égalité dans la course à la présidentielle après l’élection du 10 octobre, la commission électorale de ce pays d’Afrique de l’Ouest a déclaré que Boakai avait une courte avance avec 43,70 % des voix, tandis que Weah a obtenu 43,65 %, selon les résultats du dépouillement de 92,8 % des bureaux de vote. Pour éviter un second tour, le vainqueur doit recueillir plus de 50 % des suffrages exprimés.

Weah, une ancienne star du football, a remporté le second tour de 2017 avec 61,5 % contre 38,5 % pour Boakai, il a remporté le premier tour avec 38,4% des voix, contre 28,8% pour Boakai, ce qui indique que Boakai a obtenu de meilleurs résultats lors de ces élections.

Dimanche, la Commission électorale du Libéria avait compté les votes de 4 295 des 5 890 bureaux de vote, la Commission dispose de 15 jours à compter de la date des élections pour annoncer les résultats définitifs. S’il n’y a pas de vainqueur direct, un second tour aura lieu le 7 novembre. Plus de 2,4 millions de Libériens, dont beaucoup sont des primo-votants nés après les guerres civiles de 1989 à 2003, se sont inscrits pour élire le président, les membres de la Chambre des représentants et la moitié du Sénat, les observateurs des élections locales et régionales ont indiqué que les élections se sont déroulées dans le calme et ont enregistré un taux de participation élevé dans tout le pays, mais ont noté des problèmes tels que des retards dans le vote dans certains bureaux de vote.

  Soudan du Sud: L'opposition dénonce l'imposition de frais d'inscription exorbitants aux premières élections

Malgré la lenteur avec l’annonce des résultats, le groupe régional ouest-africain de la CEDEAO, dont le Libéria est membre, a demandé aux Libériens de « continuer à faire preuve de la plus grande retenue en attendant les résultats intérimaires officiels », la CEDEAO a également déclaré qu’elle était au courant des « tentatives de certains partis libériens de déclarer des victoires prématurées ou d’exercer des pressions indues sur la Commission électorale nationale ».

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top