Politique

L’Union africaine lance le deuxième plan décennal de mise en œuvre de l’Agenda 2063

L'Union africaine lance le deuxième plan décennal de mise en œuvre de l'Agenda 2063

L’Union africaine a lancé le deuxième plan décennal de mise en œuvre de l’Agenda 2063, qui définit les principales priorités et objectifs continentaux pour les dix prochaines années, le plan, également connu sous le nom de Décennie d’accélération, qui s’étend de 2024 à 2033, a été adopté lors de la 37ème session ordinaire de l’Assemblée des chefs d’État et de gouvernement de l’Union africaine, qui s’est tenue les 17 et 18 février au siège de l’Union africaine. siège social dans la capitale éthiopienne, Addis-Abeba.
L’Union africaine a décrit le lancement du deuxième plan décennal de mise en œuvre et ses priorités comme une étape historique pour l’Union africaine, ses membres et tous les citoyens africains, il a déclaré : « Le deuxième plan décennal de mise en œuvre de l’Agenda 2063 est une feuille de route audacieuse et ambitieuse pour la transformation de l’Afrique. C’est l’expression de la volonté collective et de la détermination des peuples africains à façonner leur propre destin, le plan fixe essentiellement sept ambitions centrées sur la manière dont le continent africain cherchera à réaliser ses priorités clés au cours des 10 prochaines années, conformément à chacune des sept aspirations de l’Agenda 2063, l’organisation continentale, qui compte 55 membres, a déclaré : « D’ici 2033, l’Afrique veut être prospère, intégrée, démocratique, pacifique, éduquée, centrée sur les personnes et influente ».
Le plan identifie également un engagement à mettre en œuvre des projets pionniers tels que la Zone de libre-échange continentale africaine, le Passeport africain, le Grand barrage d’Inga, le Marché unique du transport aérien africain, l’Université virtuelle africaine, le Réseau électronique panafricain et le Stratégie spatiale africaine.
Selon l’Union africaine, ces projets pionniers favoriseront l’intégration régionale, la diversification économique, l’innovation, la compétitivité, ainsi que l’inclusion et la cohésion sociales, l’Union africaine a expliqué que le lancement du plan, en tant que réaffirmation collective du rêve africain d’unité, de dignité et de prospérité pour tous, constitue un appel à toutes les parties prenantes à se donner la main et à travailler ensemble pour faire de l’Agenda 2063 une réalité.

  Déby se présente pour un sixième mandat et l'opposition manifeste
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top