Politique

Washington exhorte les dirigeants somaliens à organiser immédiatement des élections

Washington exhorte les dirigeants somaliens à organiser immédiatement des élections

Les États-Unis se sont déclarés préoccupés par l’impasse électorale en Somalie et ont exhorté les dirigeants du pays à tenir immédiatement des élections transparentes et inclusives.

Dans une déclaration vendredi soir, le secrétaire d’État américain Anthony Blinken a appelé le gouvernement fédéral et les dirigeants régionaux de Somalie à « mettre de côté des objectifs politiques étroits, à s’acquitter de leurs responsabilités envers le peuple somalien et à convenir d’élections rapides et inclusives ».

Blinken a ajouté: « L’impasse actuelle en Somalie sape les progrès accomplis jusqu’à présent, retarde les réformes nécessaires d’urgence dans le pays pour continuer sur la voie de l’annulation totale de la dette, et entrave la lutte contre le terrorisme ».

Il a souligné que les Etats-Unis « soutiennent le droit des citoyens somaliens de manifester pacifiquement et s’opposent fermement à l’utilisation de la violence par n’importe quelle partie ».

Les États-Unis ont exhorté les dirigeants somaliens à « protéger l’avenir du pays et à parvenir à un accord pour la tenue immédiate d’élections parlementaires et présidentielles ».

Le pays de la Corne de l’Afrique a connu un état de blocage politique après le report des élections présidentielles et législatives et la fin du mandat constitutionnel du président le 8 février.

Jeudi, les dirigeants de l’opposition somalienne ont annoncé la formation d’une nouvelle alliance politique de l’opposition, le Conseil de salut national, dirigé par le président du Sénat, Abdi Hashi, pour parvenir à un accord politique sur la tenue d’élections dans le pays.

  La CEDEAO appelle le Mali à organiser des élections en février et menace de sanctions
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top