Politique

Treize civils ont été tués lors d’attaques à « Tillabéri » dans l’ouest du Niger

Treize civils ont été tués lors d'attaques à "Tillabéri" dans l'ouest du Niger

Au moins 13 civils ont été tués dans des attaques armées qui ont visé 3 villages de la région de Tillaberi, dans l’ouest du Niger, près de la frontière avec le Mali, selon ce que les autorités ont annoncé jeudi.

Le gouverneur de Tillaberi, Tijani Ibrahim Katila, a déclaré à la télévision d’État que «6 personnes ont été tuées à Zebani-Kura Zeno, une à Zebani Kura-Tigi et 6 personnes à Gadabo, donc le bilan est de 13».

Ibrahim Katiela a visité les trois villages qui avaient été attaqués, dirigé par une délégation de responsables civils et militaires qui comprenait le chef d’état-major de l’armée, le général Salifu Modi.

« Ce qui nous inquiète beaucoup, c’est cette escalade de la violence et l’insécurité qui sévit dans la région », a-t-il ajouté lors d’une rencontre avec le Premier ministre.

« Les assaillants sont venus sur de nombreuses motos vers 17 heures (16h00 GMT) », a déclaré un élu local à l’Agence France-Presse, demandant à ne pas être nommé, il a ajouté que les assaillants « ont volé des têtes de bétail, brûlé des salles de classe dans une école et pillé un centre de santé » qui fournit des soins médicaux à un certain nombre de villages de la région.

Les trois villages que les militants ont attaqués sont situés dans une zone difficile d’accès, séparés de quelques kilomètres.

En mai dernier, 20 personnes dans les trois villages ont été tuées lors d’attaques par des hommes armés à motocyclettes qui ont fui vers le Mali, selon les autorités, depuis le début de l’année, les attaques contre les civils se sont multipliées au Niger et plus de 300 personnes ont été tuées dans une série d’attaques visant des villages et des camps dans l’ouest du pays à la frontière avec le Mali. Ces attaques n’ont été revendiquées par personne.

  Burkina Faso...Le dirigeant militaire renouvelle sa promesse de remettre le pouvoir aux civils

La dernière de ces attaques a eu lieu, dimanche, dans la région de Tahoua, tuant 137 personnes en quelques heures, dans 3 villages touaregs et camps voisins, Tillaberi est situé dans le « triangle frontalier » entre le Niger, le Mali et le Burkina Faso, et il est régulièrement attaqué par des groupes armés liés à Al-Qaïda et à l’Etat islamique.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top