Politique

Le peuple algérien se plaint de la trahison de sa cause fatidique par les organisations internationales

Le peuple algérien se plaint de la trahison de sa cause fatidique par les organisations internationales

Dans une déclaration à notre site, le militant du Hirak algérien (MD) a déclaré qu’il y a quelques jours, lui et le reste du peuple libre en Algérie avaient lancé une campagne de communication avec les organisations « Amnesty International » et « Human Rights Watch » à travers leurs sites  Internet et leurs pages sur Facebook et Twitter pour présenter la campagne d’arrestations arbitraires et d’enlèvements que mène le système des généraux contre des citoyens innocents en Algérie, et ils leur ont envoyé des photos des torture que subissent les détenus, mais jusqu’à la rédaction de ces lignes, pas une seule déclaration n’a été vue de Amnesty International ou Human Rights Watch condamnant la ces actes violent inhumains par le régime militaire algérien, ni même un post dans l’un de leur blog ou leurs pages sur les réseaux sociaux qui toucherai les sentiments de ceux qui croient encore en leurs crédibilités …

Dans l’ère des intérêts où le seul langage de communication est le dollar, Amnesty International et Human Rights Watch se sont transformées en organisations d’achat et de vente et des organisations de dénonciations et déclarations sur demande, discréditées en raison de leur position derrière des objectifs suspects, et pour confirmer leur incarnation pratique par la chute de leur stature exagérée que l’occident fabriquait et l’entourait de holas d’exagération et de grandeur, et parce qu’Amnesty International et Human Rights Watch ne sont pas des organisations gouvernementales ou des organismes internationaux officiels, elles fondent leurs rapports sur dualité de mesures selon un agenda politique, ce qui signifie que tout système dont les Français et les Américains sont satisfaits, comme le régime des généraux en Algérie, ne sera pas condamné et dénoncé par ces organisations même si un million de personnes étaient tuées. En revanche, tout système dont ces grands États n’étaient pas satisfaits, les lourdes déclarations et dénonciations lui parviendront même s’il tue une fourmi, et cela confirme sans aucun doute que la démocratie avec laquelle ces organisations nous chantent n’est que des mensonges, et en attendant le contraire, le peuple algérien attendra leurs attentions, même avec une note d’une ligne.

  Le Tchad retire la moitié de ses forces. L'alliance sahélienne est-elle en train de se désintégrer ?
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top