Politique

Le Burundi prend des mesures « résolues » pour lutter contre la corruption et limoger tous les comptables municipaux

Le Burundi prend des mesures "résolues" pour lutter contre la corruption et limoger tous les comptables municipaux

L’annonce par le ministre burundais de l’Intérieur, Gervi Ndirakubuka, samedi, de la révocation des 117 comptables municipaux du pays, a été la première mesure drastique prise par l’opinion publique de l’exécutif burundais, qui a acquis sa légitimité des urnes en mai dernier, pour ses promesses de lutter contre le fléau de la corruption qui sévit dans le pays. De toute urgence et résolument ».

Avant cette procédure, les fonctionnaires de l’administration centrale ont pris en charge la perception des recettes municipales en mars dernier.

Le tableau comparant les revenus perçus en mars dernier et ceux enregistrés en mars 2020 révèle des différences importantes, ces différences étaient particulièrement choquantes au niveau de la municipalité de Bujumbura, la capitale économique du Burundi.

Ainsi, plus de 869,6 millions de francs burundais (446 557 dollars EU) ont été collectés et dirigés contre 261,6 millions (134 121,2 dollars) sur la même période en 2020, soit une différence de 607,9 millions de francs (311 921 dollars EU), soit 232,3%.

178,1 millions de francs burundais (91,469 dollars) ont été collectés au cours du mois de référence, contre 81,1 millions de francs burundais (41,623,8 dollars), soit une différence de 96,4 millions de francs burundais, soit 119,4%, au niveau de tous les groupes locaux du pays, une collecte étroitement surveillée a permis de collecter 3,1 milliards de francs burundais (plus de 1,5 million de dollars US), contre 1,4 milliard de francs (719424 dollars US) en mars 2020, soit une différence de 1,7 milliards de francs (121,5 pour cent).

Depuis samedi, le chef de l’Etat burundais, Evarist Ndayishimi, sillonne l’intérieur du pays, avec un message centré sur la guerre «irréversible» contre la corruption et les irrégularités économiques, le président a averti que « quiconque tentera de lutter contre ce programme gouvernemental sera traduit en justice ».

  Guetta garde la porte du dialogue ouverte avec la CEDEAO

Le président Ndayishmiye a salué les efforts du gouvernement qui a permis le retour de plus d’un milliard de francs burundais au trésor public, grâce au mois de référence pour la perception rationnelle des recettes municipales.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top